Des gardiens pour assurer la sécurité des parcs dans RDP-PAT

Des gardiens pour assurer la sécurité des parcs dans RDP-PAT
Photo: Archives

Plusieurs parcs de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles auront des employés pour assurer la propreté et contribuer « à diminuer le vandalisme ainsi que les actes d’incivilités » a annoncé Caroline Bourgeois, mairesse de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. Un projet-pilote qui durera jusqu’au 20 septembre.

Voyant une augmentation de la popularité de ses parcs, l’arrondissement a décidé d’assigner 14 employés qui « seront responsables de l’entretien ménager des chalets, de la propreté des parcs, terrains sportifs et aires de jeux, ainsi que de signaler les bris et anomalies dans les installations » peut-on lire dans le communiqué de presse.

Ces cols bleus seront présents tout au long de la semaine du lundi au jeudi de 13 h 30 à 23 h et du vendredi au dimanche de 11 h à 23 h 30, ainsi que les jours fériés. Les sept parcs qui sont au cœur du projet-pilote sont Clémentine-De La Rousselière, Saint-Jean-Baptiste, Daniel-Johnson, Don-Bosco, Samuel-Morse, Pierre-Blanchet et Pasquale-Gattuso.

Ce projet-pilote représentera un coût de plus de 415 000 $ pour la main-d’œuvre. À cela s’ajoutera une dépense de « 15 000 $ taxes incluses pour l’achat de matériel, outils et vêtements requis pour les nouveaux préposés aux travaux et à la propreté ».

En plus des quatorze employés qui sillonneront ces parcs, une firme de « gardiennage de sécurité sera mandatée » pour patrouiller la nuit pendant le congé scolaire soit du 22 juin au 2 septembre.

Les parcs de l’arrondissement ont en effet déjà été à plusieurs reprises victimes de vandalisme. Cela avait d’ailleurs obligé l’ancienne mairesse, Chantal Rouleau, d’adopter une « tolérance zéro » en avril 2018.