Rivière-des-Prairies

Les enfants à la découverte de l’histoire de RDP

Les enfants à la découverte de l’histoire de RDP
Photo: Clara Loiseau

Pour la première fois, la Société historique de Rivière-des-Prairies (SHRDP) organise des ateliers pour éduquer ludiquement les enfants à l’histoire de leur quartier, à la Maison Pierre-Chartrand.

Tous les mercredis matin du mois de juillet, la maison historique du boulevard Gouin accueille une soixantaine d’enfants des camps de jours. Les membres de la SHRDP offrent bénévolement les ateliers, en association avec la maison de la Culture de Rivière-des-Prairies.

Divisés en groupe de vingt selon leur âge, les enfants participent à trois ateliers d’une heure : bricolage, danse folklorique et découverte du boisé.

Hubert Lewis, ancien professeur d’histoire à l’école secondaire Jean-Grou et membre de la SHRDP, a passé « plus de 60 heures à préparer les matériaux pour les ateliers de bricolage ». L’activité commence par une observation extérieure de la Maison Pierre-Chartrand. Les plus jeunes vont ensuite reproduire la maison en faisant du découpage et du coloriage. Le groupe des « moyens » va individuellement construire une maquette de la maison en papier et les grands vont travailler en équipe pour construire une grande maquette de carton.

« Les enfants aiment vraiment ça et sont fiers de leur travail. Pour les grands la semaine dernière, on a dû faire un tirage au sort pour savoir qui d’une équipe allait partir avec la maquette », confie M. Lewis.

Pour l’atelier de danse folklorique la Société historique « a mis un peu d’argent » pour engager un groupe spécialisé dans ce genre d’évènement, explique Louise Bernard, présidente de la SHRDP et ancienne professeure d’histoire à Jean-Grou. Au son de l’accordéon, les enfants apprennent les pas de danse montrés par l’animatrice.

L’Éco de la Pointe-aux-Prairies a été mandatée pour faire découvrir de façon ludique le petit boisé situé en arrière de la maison historique. « Les enfants découvrent avec plusieurs jeux les arbres, les animaux et on leur fait un peu de sensibilisation à l’importance de la biodiversité », explique Laurie St-Fleur, animatrice horticole pour l’Éco de la Pointe-aux-Prairies.