Rivière-des-Prairies

Le Magasin-Partage de RDP aidera près de 250 enfants

Le Magasin-Partage de RDP aidera près de 250 enfants
Photo: GracieusetéÀ l’échelle montréalaise, ce seront plus de 5 000 enfants qui recevront un cartable rempli de fourniture pour leur rentrée.

La rentrée scolaire approchant à grands pas, de nombreux parents commencent les achats de fournitures scolaires pour leurs enfants. Le Magasin-Partage de la Rentrée revient dans Rivière-des-Prairies pour aider les familles à faible revenu pendant cette période souvent difficile.

Pour sa neuvième année dans le quartier, le Magasin-Partage de la rentrée permettra à près de 250 élèves prairivois inscrits de recevoir gratuitement un sac à dos rempli de fournitures. Un chiffre qui augmente d’année en année, selon Dominique Léveillé, responsable du projet.

En plus de fournir gratuitement du matériel pour la rentrée, le Magasin-Partage propose une épicerie de dépannage alimentaire. Cela permet aux familles dans le besoin de faire une épicerie à prix réduit. « On essaie de mettre l’emphase sur les fruits et légumes, du lait, des œufs, du fromage », explique Mme Léveillé.

Le projet, né grâce à la concertation de la Table de développement social du quartier, repose sur un comité de parents bénévoles. Ils s’occupent de toutes les étapes du projet, des commandes de matériels et de nourritures à la logistique en passant par l’organisation de l’espace. Ce sont également près de « cinquante bénévoles qui aide de près ou de loin de magasin », ajoute Mme Léveillé.

« C’est vraiment un projet d’implication citoyenne », explique la responsable, qui est également intervenante au centre de promotion communautaire Le Phare, mandataire et fiduciaire du projet.

« On est loin de l’école gratuite »

Avec de plus en plus de familles dans le besoin, Regroupement-Partage veut « aider les enfants qui ne sont pas responsables du manque de moyen », explique Sylvie Rochette, cofondatrice et directrice générale de l’organisme.

Outre le matériel scolaire qui coûte entre «150$ et 300$» selon Mme Rochette, les parents ont d’autres déboursements à faire notamment pour le matériel éducatif, le code vestimentaire ou le transport à partir de la 4ème année.

« On est loin de l’école gratuite, l’école coûte cher au Québec », confie Mme Rochette.

Cette année, 15 Magasins-Partage ouvriront leur porte aux enfants montréalais qui sont inscrits sur les listes depuis le mois de juin. La Magasin-Partage est présent deux fois par année, à la rentrée scolaire et avant les fêtes de Noël.