Rivière-des-Prairies

RDP : Des amitiés forgées au rythme du cha-cha

RDP : Des amitiés forgées au rythme du cha-cha
Photo: Clara Loiseau / L'Informateur RDP

Un, deux, trois, quatre… Sur le rythme de la danse en ligne, près de 200 membres du Club des doyens de Rivière-des-Prairies se réunissent chaque semaine pour partager un moment convivial. Tout en se déhanchant, ils renforcent leurs liens et brisent l’isolement social. Cinq, six, sept et huit…

Mardi matin. Une soixante de personnes s’assemble dans le sous-sol de l’Église Sainte-Marthe dans Rivière-des-Prairies. Le brouhaha des fous rires et des conversations qui s’entremêlent résonnent dans la salle. Stéphane Beauchamp, l’enseignant, allume son micro pour guider sa troupe. Les petits groupes se dispersent pour se mettre en ligne.

Pendant plus d’une heure et demie, les chorégraphies vont s’enchainer au rythme de la valse, du cha-cha ou encore de la rumba. Pour les participants, qui ont tous cinquante ans et plus, ce n’est pas qu’une occasion de faire une activité physique.

« Ce n’est pas tellement pour la danse que les gens viennent, explique Stéphane. Ils se font un groupe d’amis et reviennent pour retrouver ce groupe qui s’est créé au fil des semaines et des années ».

Socialiser en dansant

Certains se côtoient sur la piste depuis plus de quinze ans. C’est le cas d’Alexandre, Thérèse et Denise qui ont découvert le club et ses cours de danse en ligne grâce au bouche-à-oreille au début des années 2000. Depuis, ces octogénaires s’y donnent rendez-vous chaque semaine. Une activité qui leur permet de rester physiquement et mentalement en forme, car l’apprentissage des mouvements travaille la mémoire.

Mais c’est aussi le moment de « rencontrer plein de gens et de jolies femmes », s’amuse Alexandre, car c’est surtout pendant l’exercice que les danseurs se dérident, rient avec leur voisin de ligne et que la timidité s’efface entre deux pas de mambo.

En plus des habitués, de nouveaux curieux s’ajoutent aux trois cours hebdomadaires, explique Yvette Parent, présidente du Club des doyens de Rivière-des-Prairies. « Ce matin il y en avait cinq-six qui sont venus voir, ils ont aimé ça alors ils vont prendre la carte », affirme Mme Parent.

Maria suivait justement sa première leçon. C’est grâce à Giovanna et Mario, un couple d’amis membre des Doyens depuis deux ans, que la septuagénaire a décidé de participer. « Ils m’ont dit hier soir qu’ils assistaient à ce cours, alors je me suis dit que j’allais les accompagner », explique-t-elle. Une heure plus tard, Maria est déjà séduite et assure qu’elle reviendra la semaine prochaine.

Briser l’isolement des ainés

Depuis 1979, le Club des doyens de Rivière-des-Prairies a pour vocation de briser l’isolement et donner l’occasion à ses cotisants de s’amuser.

Les 300 membres actifs, âgés de 50 à presque 100 ans, se pressent aux nombreuses activités organisées. Du cardio à la pétanque, en passant par le Bridge ou encore le Scrabble, il y en a pour tous les goûts.

Les bienfaits de la sociabilité

Comme pour l’activité physique, plusieurs études démontrent les bienfaits d’une socialisation active, notamment pour les ainés. Selon le Conseil national des ainés, les individus de plus de 65 ans ayant une vie sociale active sont moins portés à souffrir de dépression, de démence et même quatre à cinq fois moins de chance de se faire hospitaliser.