Montréal
17:34 4 décembre 2019 | mise à jour le: 4 décembre 2019 à 20:21 temps de lecture: 2 minutes

RDP-PAT : Le Berger Blanc continuera d’assurer le service de fourrière

RDP-PAT : Le Berger Blanc continuera d’assurer le service de fourrière
Photo: Archives / Métro

Faute de soumissionnaires, l’arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles a octroyé un nouveau contrat de plus de 386 000$ au Berger Blanc. Durant au moins deux ans, l’entreprise assurera encore le service de fourrière pour les animaux sur son territoire.

L’appel d’offres publié il y a quelques mois n’avait reçu qu’une seule soumission, celle du Berger Blanc. « Nous n’avons pas eu le choix d’aller de l’avant avec le contrat du Berger Blanc », explique Caroline Bourgeois, mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles.

Elle certifie qu’un «suivi serré» est effectué, « pour assurer que certaines histoires révélées par Radio-Canada il y a quelques années ne se reproduisent pas ».

Mme Bourgeois affirme toutefois que « des démarches avaient été effectuées auprès de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) pour voir leur intérêt » à s’occuper du territoire.

Cependant, comme le confirme Élise Desaulniers, directrice générale de la SPCA de Montréal, il était « impossible physiquement » pour l’organisme de prendre en charge le secteur de RDP-PAT, après avoir mené une analyse du dossier. Mme Desaulniers ajoute que la SPCA de Montréal a une capacité limitée, surtout après avoir « ajouter Ahuntsic récemment ».

« Nous avons une responsabilité pour assurer le service animalier, le temps qu’un service animalier à l’échelle de la Ville puisse se concrétiser », soutient Mme Bourgeois.

Selon la directrice de la SPCA, ce refuge municipal est demandé depuis « des années » et serait « la seule solution pour que les animaux et les citoyens de tous les arrondissements soient traités équitablement ».

Le contrat contient tout de même une clause qui permet à la Ville de « mettre fin à tout moment à ce contrat, suite à un avis écrit préalable de dix jours ».

Le Berger Blanc s’occupe de plusieurs territoires: Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles, Mercier – Hochelaga-Maisonneuve, Montréal-Est, St-Leonard et Villeray-St-Michel-Parc-Extension.

Articles similaires