Rivière-des-Prairies
10:45 12 mars 2020 | mise à jour le: 12 mars 2020 à 18:46 Temps de lecture: 3 minutes

Coronavirus: une école privée de l’Est fermée de façon préventive

Coronavirus: une école privée de l’Est fermée de façon préventive
Photo: Google

L’Académie Louis-Pasteur, dans Rivière-des-Prairies, a décidé de fermer de façon préventive le jeudi 12 mars. Un de ses élèves est sous investigation pour la COVID-19.

Mark Passaretti, directeur général de l’école privée Louis-Pasteur a décidé mercredi soir de «fermer de façon préventive» après qu’un parent d’élève l’ait prévenu que son enfant était sous investigation. L’enfant «présentait des symptômes et rentrait d’un voyage à l’étranger pendant la semaine de relâche», indique M. Passaretti. Les résultats devraient être connus vendredi, selon lui.

Bien que le cas ne soit pas confirmé, le directeur a décidé de suspendre les cours jeudi afin de «protéger les élèves et le personnel ainsi que limiter le risque de propagation du virus». Il affirme également que les classes reprendront normalement lundi matin. Une journée pédagogique était déjà prévue vendredi.

Dans un courriel envoyé aux parents d’élèves, le directeur général indique avoir parlé avec la Direction de la Santé publique de Montréal au téléphone. Cette dernière lui a alors expliqué qu’«il n’y avait pas lieu de fermer l’école, tant qu’il n’y avait pas de cas confirmé».

En attente de consignes

Pour le moment, le ministère de l’Éducation et des Études supérieures du Québec n’a pas mis en place de règlement. «Les établissements privés ont plus de latitude dans leur prise de décision que les commissions scolaires et ils peuvent donc décider de fermer leur établissement», indique Bryan Saint-Louis, chargé de communication pour le ministère. Il indique également que c’est la «Direction de la Santé publique qui prend les décisions» actuellement.

Une autre école privée, le Collège international Marie de France, a fermé ses portes de façon préventive mercredi. L’établissement, sous la gouvernance du Ministère de l’Éducation français, soulignait que si le test de l’élève s’avérait négatif, les cours reprendraient immédiatement selon l’horaire régulier. Dans le cas contraire, la fermeture des classes du lycée sera maintenue pendant 14 jours, comme le recommandent les autorités de la Santé publique.


Vous pourriez aimer:

Articles similaires