Rivière-des-Prairies
15:42 19 mars 2020 | mise à jour le: 19 mars 2020 à 15:42

Coronavirus : un isolement préventif à l’établissement de détention de RDP

Coronavirus : un isolement préventif à l’établissement de détention de RDP
Photo: Photo TC Media - Archives

Un détenu a été placé en isolement préventif le 16 mars à l’établissement de détention de Rivière-des-Prairies. Selon Mathieu Lavoie, président du Syndicats des agents de la paix en services correctionnels du Québec (SAPSCQ), «le cas en question n’est pas confirmé».

L’homme de 26 ans ne présenterait aucun symptôme.

Selon des informations du Journal de Montréal, l’homme avait été arrêté plus tôt dans la semaine, pour violence conjugale. Le tribunal aurait d’abord été informé que le détenu avait été testé positif au coronavirus, alors qu’il n’avait été que placé en isolement préventif.

Depuis cinq jours, les établissement de détention se préparent à la pandémie. «Ça peut aller vite, ce sont des lieux fermés. C’est sûr qu’il peut y avoir des risques», expliquait hier à Métro Média Mathieu Lavoie, président du SAPSCQ. Il avait d’ailleurs ajouté que si un cas de la COVID-19 entrait dans l’un des établissements, la situation deviendrait alors difficile à gérer. La prison de Rivière-des-Prairies est actuellement en surpopulation accueillant 556 détenus pour seulement 541 places.

Actuellement, toutes les visites sont interdites à l’intérieur des murs des établissements de détention. Seuls les avocats des détenus ont le droit de visite en utilisant les parloirs sécuritaires munis de vitre dans la prison. Ceux-ci sont tout de même invités à privilégier le visio-parloir ou le téléphone.

 

Articles similaires