Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
12:10 8 octobre 2020 | mise à jour le: 8 octobre 2020 à 17:30 temps de lecture: 3 minutes

RAF: une application pour découvrir son quartier

RAF: une application pour découvrir son quartier
Photo: Collaboration spécialeL’application RAF est disponible dans les boutiques d’applications telles App Store et Google Play.

Une nouvelle application mobile permet aux résidents de RDP-PAT et Montréal-Est de découvrir les organismes et activités de leur quartier.

L’application RAF  – pour Réseau Accès famille – a été mise sur pied par la Table de développement social de Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est, et a été développée en collaboration avec l’entreprise Bridge Media. Elle est disponible gratuitement depuis le mois d’août.

Son objectif? Aider les citoyens à trouver des organismes et des activités à proximité.

L’application répertorie les organismes publics du secteur, notamment l’arrondissement et les organismes communautaires, ainsi que leurs services offerts. Elle est pensée pour être accessible tant aux jeunes qu’aux aînés.

Le concept est simple: à l’aide d’un filtre, l’utilisateur entrera sa recherche, selon ses besoins et intérêts. Des services à proximité lui seront ensuite proposés.

«On modifie un peu la façon de procéder habituellement. Quand on cherche des informations, il faut normalement aller sur les pages Facebook et sur les sites internet. Si on veut considérer différentes options, ça fait beaucoup de choses à regarder», explique Olivier Bridgeman, co-fondateur de Bridge Media.

Répondre aux besoins des citoyens et des organismes

Jean-Philippe Labre, responsable des communications au CDC de la Pointe – région est de Montréal, note que plusieurs services et organismes existent dans l’est de Montréal, cependant, ils ne sont pas toujours connus. Ainsi, la CDC de la Pointe va s’assurer que toutes les organisations soient répertoriées dans l’application RAF, afin que les citoyens puissent les découvrir.

«Il faut que la communauté travaille ensemble pour se l’approprier, pour participer aux événements du coin et bâtir la vie de quartier», exprime M. Labre.

Par ailleurs, il rappelle que le développement des applications est très coûteux.

«On est passé à une génération qui est très « application mobile », mais les organismes communautaires ne peuvent pas toujours se permettre ça. À la Table de développement social, on s’est dit qu’on allait les promouvoir sous un nouveau format», mentionne M. Labre.

Le projet a été financé par la Ville de Montréal. Bridge Media a également fourni de la main-d’œuvre en partie non rémunérée.

L’application est disponible sur App Store et Google Play.

Articles similaires