Rivière-des-Prairies
17:32 9 juillet 2021 | mise à jour le: 12 juillet 2021 à 09:25 Temps de lecture: 4 minutes

Patrouille verte: des jeunes déterminés à s’investir pour l’environnement

Patrouille verte: des jeunes déterminés à s’investir pour l’environnement
Photo: Yohann Goyat / L'informateurNoah, Domenico et Thomas font le tour de l’arrondissement afin de sensibiliser et informer les habitants aux enjeux environnementaux. Ils font également partie de la Patrouille Bleue

Ils sont trois étudiants et ont pour seules armes leurs connaissances, leurs tracts et leurs tee-shirts de la Patrouille Verte. Mais ce qui les distingue avant tout est leur détermination à toute épreuve.

Depuis déjà un mois la patrouille verte de l’ÉcoPAP (Éco de la Pointe-aux-Prairies) sillonne les rues de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles dans le but de sensibiliser et d’informer la population à l’écologie. La jeune équipe, composée de Domenico, Thomas et Noah est déterminée plus que jamais à faire bouger les choses.

Pour eux, cette «job d’été» est une évidence. Du haut de leur tout jeune âge, les trois comparses ont déjà leurs convictions bien ancrées dans leurs têtes, mais aussi dans leurs gestes du quotidien.

Domenico et Thomas, âgés respectivement de 18 et 17 ans, se connaissent du collège Saint-Jean-Vianney (Rivière-des-Prairies) et se disent fiers d’utiliser leurs vélos à tous les jours, le plus possible. Noah, 18 ans, habitant de Rosemont–La Petite-Patrie, utilise quant à lui l’autobus pour se déplacer.

Ils sont heureux de travailler ensemble et dehors. Après une longue année d’étude entremêlée de confinement et autres cours à distance, cette offre d’emploi était une aubaine pour eux.

«Nous planifions nos journées comme nous le voulons et nos tâches au quotidien sont diversifiées. Ça aide à nous garder motivés», explique Noah.

Leur jeune âge facilite le contact avec les habitants de l’arrondissement, disent-ils. Cela attire parfois la sympathie de certains citoyens. «Ça les met en confiance et ils sont plus à l’écoute», se réjouit Thomas.

«Se rendre utile»

L’une des priorités de ces jeunes est de «se rendre utile et d’avoir du fun», comme le dit si bien Thomas.

«Nous voulons aider les gens et les informer du mieux qu’on peut pour leur faire changer leurs habitudes», mentionne Domenico.

Chaque jour, les trois comparses font du porte-à-porte et exposent au plus grand nombre leurs bons conseils, trucs et astuces afin de réduire ses déchets, sa consommation d’eau ou encore de bien trier ses matières recyclables.
Tôt le matin le jour des collectes, ils jettent un œil dans les poubelles et laissent dans les boîtes aux lettres un tract rappelant l’intérêt de bien recycler ou de trier ses matières résiduelles.

«Nous ne faisons pas de répression, mais plus de la sensibilisation et de l’information», précise Thomas avec un sourire, se rappelant de certains habitants ayant peur de recevoir une contravention.

«La seule solution est de rendre la chose facile à faire», ajoute son ami Domenico.

Noah, tablette à la main, enregistre les informations et autres annotations qui serviront aux statistiques de l’arrondissement.

Patrouille Verte RDP-PAT 2021
Domenico, Thomas et Noah ne se contentent pas de faire de la prévention, ils passent aussi à l’action. Sur leur chemin, ils ramassent également tous les déchets qu’ils peuvent trouver le long des berges de la rivière des Prairies ou aux alentours des parcs.

Toujours plus

Domenico, Thomas et Noah ne se contentent pas de faire de la prévention, ils passent aussi à l’action.

Sur leur chemin, ils ramassent également tous les déchets qu’ils peuvent trouver le long des berges de la rivière des Prairies ou aux alentours des parcs.

Domenico, de son côté, remarque que bien souvent aux abords des écoles les espaces verts sont pollués. «La sensibilisation doit être plus importante en classe et à cet âge», s’insurge-t-il.

Quand ils ne sont pas sur le terrain, ils travaillent à l’organisation d’évènement comme la corvée de nettoyage des 15 et 24 juillet.

«Sur notre temps libre, on participe aussi aux kiosques d’information, aux activités interactives et autres évènements de sensibilisation», ajoute Domenico.

Leurs créativités et déterminations les poussent même à écrire des articles sur le blogue de l’ÉcoPAP.

Cette implication citoyenne est somme toute logique pour eux. «C’est dans nos valeurs», s’exclame fièrement Thomas qui d’un pas décidé monte sur son vélo pour rejoindre, par la piste cyclable, le Vieux Pointe-aux-Trembles et continuer sa journée de travail accompagné de ses deux acolytes.

Prochaines corvées de nettoyages :

  • Jeudi 15 juillet, au parc Pierre-Payet, de 16h à 19h. Info: bit.ly/36mXGfj
  • Vendredi 23 juillet, au parc René-Masson, de 10h à 13h. Info: bit.ly/2TtUWd1

Articles similaires