Rivière-des-Prairies

Cinq dossiers à surveiller en 2022 à Rivière-des-Prairies

parc RDP verdissement
Le reverdissement et l'agriculture urbaine en tête de liste Photo: Yohann Goyat/Métro

Plusieurs dossiers importants risquent de retenir l’attention en 2022 à Rivière-des-Prairies. L’administration de Caroline Bourgeois tentera de mener à bien ses engagements environnementaux et de sécurité tout en mettant l’accent sur l’importance du transport en commun dans le quartier. Voici cinq dossiers à surveiller cette année.

L’avenir du PDQ 45

L’avenir du poste de quartier (PDQ) 45 de Rivière-des-Prairies est sans doute l’un des dossiers importants à surveiller en ce début d’année. Depuis plusieurs années, la relocalisation du poste et sa vétusté font couler beaucoup d’encre.

Malgré l’insistance des deux élus de Rivière-des-Prairies dans ce dossier, l’administration de Caroline Bourgeois est convaincue qu’il faut agir rapidement notamment en raison de l’augmentation des effectifs policiers ces deux dernières années.

Le bail du PDQ 45 pourrait être résilié en tout temps par la Ville de Montréal dès le 1er mars de cette année.

Reverdissement et agriculture urbaine

Avec leur plan 30 2030, Caroline Bourgeois et son administration sont bien déterminées à continuer leur politique de reverdissement et d’agriculture urbaine entamée durant le précédent mandat. Plusieurs projets sont déjà en cours et devraient se poursuivre cette année.

Surnommé «le poumon vert» par la mairesse Valérie Plante, l’est de l’île de Montréal est un des terrains de prédilection pour RDP-PAT. La mairesse d’arrondissement Caroline Bourgeois tient à agrandir le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies, avec entre autres le projet du parc Médéric-Archambault. Les travaux devraient débuter d’ici la fin de l’année.

Lors de l’une de ses plus récentes entrevues avec le journal Métro, la mairesse faisait part de son objectif de planter 7500 arbres au cours des cinq prochaines années.

Aussi, afin de tenir son engagement de 30 hectares de verdure en 2030, elle souhaite faire en sorte que soient utilisées des friches pour l’agriculture urbaine.

Plus de prévention chez les jeunes

Les multiples fusillades et pertes humaines ont tristement marqué le quartier Rivière-des-Prairies en 2021.

Après de multiples investissements en matière de sécurité, Québec s’est engagé en fin d’année à soutenir et à financer le travail des différents organismes communautaires, notamment ceux du nord-est de Montréal.

L’arrondissement de RDP-PAT a emboîté le pas et a annoncé la création d’une table de concertation ainsi que des investissements majeurs pour soutenir la prévention de la violence chez les jeunes du quartier.

Prolongation du REM à l’Est

L’arrondissement de RDP-PAT n’a jamais caché sa volonté de revitaliser l’est de l’île de Montréal et à désenclaver le quartier de Rivière-des-Prairies.

Pour autant, le tracé du prolongement du REM vers l’est laisse beaucoup de citoyens sur leur faim. Jusqu’à présent, une seule station est prévue par CDPQ Infra à l’extrême ouest du quartier, à sa frontière avec Montréal-Nord.

La Coalition REM-RDP est plus d’une fois montée au front au cours de la dernière année pour faire entendre son mécontentement et a réussi à relayer plusieurs pétitions à l’Assemblée nationale.

La Coalition demande entre autres plus de stations, notamment en direction de l’est du quartier.

Alors que CDPQ Infra a promis de dévoiler ce printemps un trajet «bonifié» concernant l’intégration urbaine du tracé aérien sur la rue Sherbrooke, l’espoir que soit revu le nombre de stations à RDP sera toujours d’actualité cette année.

Vitalité commerciale

L’arrondissement de RDP-PAT a posé un premier geste concernant la revitalisation de l’avenue Maurice-Duplessis avec la tenue d’un sondage.

L’administration rêve de faire de cette avenue un point névralgique du commerce local dans les prochaines années. Ce dossier à surveiller va certainement évoluer au cours des prochains mois. Par ailleurs, l’Association des gens d’affaires de Rivière-des-Prairies, mise sur pied en janvier 2020 et comptant actuellement 25 entrepreneurs membres, a bon espoir de voir plus de gens d’affaires adhérer à son regroupement en 2022.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet