Soutenez

Nouvelle agression d’un agent à la prison de Rivière-des-Prairies

Photo: Archives Métro

Une agente de l’Établissement de détention de Rivière-des-Prairies a été agressée par un détenu dimanche dernier. Il s’agit de la deuxième agression du genre en quelques semaines au centre de détention.

L’agression a eu lieu aux alentours de 21h le 30 janvier. Selon les informations fournies à Métro par le syndicat, un détenu de 24 ans aurait chargé le groupe d’agents correctionnels lors de l’ouverture de sa cellule et aurait frappé une agente.

La victime souffrirait d’une commotion cérébrale. Aux dernières nouvelles, elle serait rentrée chez elle et serait en arrêt de travail.

Les agents correctionnels sur place ont retrouvé une arme artisanale dans la cellule de l’auteur présumé de l’agression. Ce dernier est en détention à Rivière-des-Prairies pour des faits qui se seraient déroulés il y a quelques semaines. Il serait impliqué dans une affaire d’agression armée, de voies de fait graves et d’introduction par effraction.

Rappelons qu’au début du mois de janvier, deux autres agents avaient été agressés par au moins un détenu au sein de ce même établissement.

Cette nouvelle agression survient alors que le Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec ne cesse depuis des mois d’alerter les autorités gouvernementales quant aux conditions de travail et au manque d’employés au sein de l’établissement de Rivière-des-Prairies.

Le président du syndicat, Mathieu Lavoie, fait état d’une «tension exacerbée au sein même de l’établissement qui reflète exactement le malaise actuel de la société».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Rivière-des-Prairies.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.