Rivière-des-Prairies
12:38 24 août 2012 | mise à jour le: 24 août 2012 à 12:38 temps de lecture: 5 minutes

Comment comptez-vous améliorer le transport en commun pour le secteur ?

Domenico Cavaliere, Coalition avenir Québec

La congestion de la circulation est un réel fléau dans la région métropolitaine et même si c’est un dossier relevant principalement des instances municipales, le candidat de la Coalition avenir Québec dans LaFontaine, Domenico Cavaliere, entend le suivre de près.

« Un gouvernement de la Coalition mettra en place une gestion intelligente de la construction et de la mise à niveau des infrastructures routières en mettant l’accent sur le développement du transport en commun comme piste de solution. »

La Coalition propose des mesures encourageant les villes à se doter de plans d’urbanisme favorisant le transport collectif et à augmenter les places dans les stationnements incitatifs aux abords des gares et des stations de métro.

« La Coalition verra également à ce qu’il y ait une meilleure coordination entre toutes les instances concernées afin d’assurer une meilleure fluidité de la circulation dans LaFontaine », ajoute le candidat de l’Équipe Legault.

Marc Tanguay, Parti libéral du Québec

Dans un premier temps, je veillerai à la réalisation du train de l’Est qui, en plus de promouvoir un développement durable et écologique, améliorera grandement la mobilité des citoyens.

Par ailleurs, au Parti libéral du Québec, nous estimons que la solution pour améliorer le transport passe notamment par l’ajout de voies réservées sur l’ensemble de l’île de Montréal. Les voies réservées favorisent le transport en commun et le covoiturage. Notre parti s’est engagé à ajouter 300 kilomètres de voies réservées à Montréal – ce qui représente 50 km de plus que la distance entre Montréal et Québec.

Il y a un lien direct à établir entre le transport et le développement économique de Rivière-des-Prairies. Un meilleur transport en commun facilitera l’embauche de travailleurs par les entreprises d’ici et améliorera la qualité de vie des citoyens.

Maxime St-Arnault, Option nationale

La circulation sur l’île est un problème global montréalais. Néanmoins, Option nationale propose un ensemble de solutions pour contribuer à diminuer la circulation de biens et marchandises sur les routes montréalaises.

Certes, il est question de compléter les voies qui contournent l’île de Montréal, mais cela ne peut régler le problème des poids lourds qui proviennent du port de Montréal.

Pour contrer ces problèmes et favoriser l’accessibilité dans le comté, Option nationale propose d’électrifier les transports, d’augmenter l’offre de transports en commun et de créer un monorail électrique suspendu qui pourrait à la fois transporter les biens et les personnes.

Ce monorail pourrait contribuer à diminuer le nombre de poids lourds sur les routes du Québec. Pour en connaître plus sur le projet de monorail suspendu, nous vous invitons à aller voir le site http://www.trensquebec.qc.ca/.

Christine Filiatrault, Québec solidaire

Notre environnement se dégrade rapidement et nos gouvernements continuent d’ignorer le problème. Nous devons réduire les émissions atmosphériques polluantes qui portent gravement atteinte à la santé publique et à l’environnement, tout en contribuant aux changements climatiques.

Le pétrole et les énergies fossiles polluantes peuvent être remplacés par des énergies renouvelables plus écologiques. Il est temps de transformer en profondeur l’économie du Québec pour sortir de notre dépendance au pétrole.

Québec Solidaire propose de sortir le pétrole du Québec, investir cinq milliards en cinq ans dans le développement des transports collectifs, électrifier le réseau de transport en commun et par le fait même créer 108 000 nouveaux emplois reliés aux transports.

Voilà des solutions intelligentes et écologiques ayant pour but d’améliorer la santé des Québécois et Québécoises et celle de notre environnement.

« Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants », dixit Antoine de Saint-Exupéry.

Marc Boulerice, Parti québécois

Le Parti québécois va mettre en œuvre un véritable plan de transport. Il désenclavera l’est de Montréal et la Pointe-de-l‘Île, notamment en complétant le train de l’Est et en prolongeant la ligne bleue du métro.

Le Parti québécois priorisera le développement des transports en commun et sa fluidité dans les zones industrielles, améliorera l’offre de service et fera le choix de modes alternatifs de transport cohérents et plus performants.

L’électrification des transports sera au cœur de notre stratégie : autos, trains, métros et autobus électriques. Nous sommes capables de fabriquer ces véhicules et nous avons l’électricité pour les faire fonctionner.

L’électrification des transports, le prochain secteur d’avenir pour le développement de l’économie du Québec. C’est à nous de faire les bons choix.

Protéger notre air, notre eau, léguer à nos enfants, petits-enfants un endroit où il fait bon vivre. Une communauté viable et en santé.

Articles similaires