Rosemont–La Petite-Patrie

Vincent Marissal entreprend sa carrière parlementaire

Vincent Marissal est le nouveau député de Québec solidaire dans Rosemont.
Vincent Marissal est le nouveau député de Québec solidaire dans Rosemont. Photo: Fournie

Les Rosemontois ont élu un nouveau député. Portant les couleurs de Québec solidaire, Vincent Marissal a su convaincre les citoyens de lui offrir un mandat, aux dépens de Jean-François Lisée, ex-député et ex-chef du Parti québécois en place depuis les six dernières années.

C’est avec un fort sentiment «d’honneur et de responsabilité» que celui-ci a accueilli l’annonce de sa victoire le soir du premier octobre.

Ainsi, l’ancien chroniqueur politique, qui devra bientôt faire ses valises pour aller siéger à l’Assemblée nationale, se dit prêt à défendre les intérêts de tous les Québécois, sans oublier ceux de sa circonscription.

«Les enjeux locaux liés à la qualité des écoles primaires, du transport en commun, des personnes vivant seules et de l’immigration feront partie de mes préoccupations. J’irai aussi parler à Québec pour parler des changements climatiques, sujet dont la CAQ [Coalition avenir Québec] n’a pas parlé durant la campagne», souligne le député solidaire.

Ce dernier affirme aussi vouloir se mettre «dans le chemin» du nouveau gouvernement caquiste en matière d’immigration. Lors de la campagne électorale, le parti de François Legault avait promis la mise en place un test de valeurs pour les nouveaux arrivants, ainsi qu’une révision à la baisse des quotas d’immigration.

Face à un gouvernement majoritaire, M. Marissal croit tout de même que son parti pourra faire des gains en mobilisant la population.

«On est bon pour rassembler les gens et les aider à s’organiser. Il faudra mettre le gouvernement devant ses contradictions et utiliser l’opinion publique pour lui faire savoir lorsqu’il fera fausse route», insiste-t-il.

Prêt à barrer la route de la CAQ, ce dernier s’engage à collaborer avec l’équipe de la mairesse Valérie Plante afin que ses projets, particulièrement en transport et mobilité, soient propulsés par Québec.

«On va travailler main dans la main avec Projet Montréal pour que la ligne rose et de l’extension de la ligne bleue se produisent. On va aussi regarder de près les travaux du Service de bus rapide sur Pie-IX pour que ça se déroule bien. Enfin, la flotte d’autobus de la STM, ça doit changer, c’est trop polluant», insiste M. Marissal.

Mais avant d’accomplir tout cela, le député élu devra préparer sa nouvelle vie à Québec et dans Rosemont. «Dans les prochaines semaines, nous serons assermentés, puis il faudra nous trouver du logement là-bas. Il faudra aussi nous trouver un local de circonscription dans Rosemont, préparer le personnel et commencer à rencontrer les organismes du secteur. On a du pain sur la planche», déclare-t-il.

Résultats électoraux dans Rosemont

Candidats Appartenance % Bulletin valides
Vincent Marissal Québec solidaire 35,25 % 12 920 (majorité 2 500)
Jean-François Lisée Parti québécois 28,43 % 10 420
Agata La Rosa Parti libéral du Québec 16,77 % 6 148
Sonya Cormier Coalition avenir Québec 15,56 % 5 703

Taux de participation: 69,4 %

Électeurs inscrits : 53 596

Articles récents du même sujet