Rosemont
13:11 5 décembre 2019

Go secondaire pour faciliter la transition des finissants du primaire

Go secondaire pour faciliter la transition des finissants du primaire
Photo: ArchivesLe site Go Secondaire vise à faciliter la transition du primaire au secondaire pour les enfants de Rosemont.

Apprendre à déverrouiller son cadenas, à trouver ses salles de cours et à se rendre à l’école en transports en commun, il s’agit-là de nombreux premiers pas que devront entreprendre chacun des jeunes qui fera son entrée au secondaire. Afin de faciliter cette transition, un site web interactif a été monté par un organisme local de Rosemont.

Lorsqu’on se connecte sur la page de Go Secondaire il est possible d’y retrouver une foule d’informations sur divers sujets qui pourraient causer de l’anxiété aux élèves.

Que ce soit sur l’organisation de son temps durant leurs heures de cours, à propos du personnel ressource disponible sur place, ou encore de la vie sociale, des capsules explicatives sont offertes pour démystifier le quotidien à l’école secondaire.

«On sait que les enfants peuvent connaître de grandes périodes de stress lors de ce passage qui est particulièrement important dans leur vie. Si cette transition ne se déroule pas bien, cela peut avoir plusieurs conséquences néfastes, incluant un impact négatif sur les résultats scolaires de l’étudiant», insiste Marie-Ève Gaudreault, organisatrice communautaire impliquée auprès de la Table des 5-12 ans de Rosemont.

C’est de cette table de travail qu’est née l’idée du site web, qui mêle fiches d’informations et jeux interactifs.

«Au départ on voulait créer des dépliants, mais vu qu’il y a 700 élèves qui passent du primaire au secondaire dans Rosemont chaque année, ce qui représente beaucoup de copies à imprimer et distribuer. On s’est donc tournés vers l’option Internet», explique-t-elle.

«On souhaitait transmettre l’information au travers de jeux pour la rendre plus intéressante, afin d’inciter les jeunes à se diriger sur le site», poursuit Jean-Pierre Vaillancourt, développeur web qui a participé au projet.

Le site, disponible depuis le 12 novembre dernier, a déjà accroché l’attention du Réseau réussite Montréal, un organisme régional qui désire permettre sa diffusion à un niveau plus national.

Articles similaires