Hochelaga-Maisonneuve
16:53 20 août 2020 | mise à jour le: 20 août 2020 à 17:19 temps de lecture: 4 minutes

Le Biodôme «revu et réinventé» finalement ouvert le 31 août

Le Biodôme «revu et réinventé» finalement ouvert le 31 août
Photo: Pablo A. Ortiz/Métro

Après plus de deux ans de travaux de rénovation, le Biodôme de Montréal sera ouvert au public le 31 août avec une collection vivante enrichie et des aménagements repensés.

La stratégie conceptuelle du projet Migration du Biodôme est née en 2014 lors du concours international d’architecture.

L’architecte responsable du projet, Rami Bebawi, explique que les lieux pouvant être ouverts ont été ciblés pour décloisonner l’espace.

Le parcours du visiteur débutera donc dans le noyau d’une immense paroi blanche qui enveloppe les cinq écosystèmes des Amériques, créant une transition entre le milieu urbain et l’oasis de nature.

À partir d’une mezzanine et de passerelles, le visiteur profitera d’un point de vue en hauteur sur les écosystèmes, ce qui était impossible auparavant.

Selon la mairesse de Montréal, Valérie Plante, l’ajout des passerelles constitue une des grandes améliorations du musée vivant. «Ça amène une vision complètement différente à l’expérience parce qu’on voit les écosystèmes d’en haut», pense-t-elle.

Chaque écosystème a également subi des transformations. C’est le cas notamment de la région subpolaire qui compte maintenant un tunnel et un mur de glace.

«La migration du biodôme, ce n’est pas une transformation de façade. C’est une migration dans notre façon d’aborder nous-mêmes notre relation avec la nature.»

-Charles-Mathieu Brunelle, directeur d’Espace pour la vie

Nouvelles espèces

Des centaines d’espèces ont été relocalisées pour la durée des travaux. Alors que les locataires reviennent progressivement à Montréal, la majorité d’entre eux devrait être de retour le jour de l’ouverture.

Cependant, la pandémie et la fermeture des frontières ont retardé l’arrivée de certains animaux, comme celle des manchots jugulaires. En provenance du Zoo de Central Park à New York, ils sont attendus dans les prochains mois.

Parmi les nouvelles espèces animales qu’accueille le Biodôme, on compte notamment des capybaras, des ouistitis, un banc de faux-piranhas et un couple de caïmans à museau large.

Certains animaux plus âgés ont aussi été remplacés par des jeunesses, précise la cheffe de division de la collection vivante, Emiko Wong.

Application mobile

L’affichage muséal traditionnel a été remplacé par une application mobile développée par des équipes de la Ville de Montréal.

Ce changement a pour but de favoriser «une immersion plus complète dans la nature tout en ayant une information assez détaillée sur toutes les espèces animales et végétales», explique le directeur d’Espace pour la vie, Charles-Mathieu Brunelle.

Grâce à la réalité augmentée, les visiteurs peuvent voir des animaux impossibles à loger au biodôme tels que le loup, le jaguar ou le béluga.

L’application mobile permet également d’avoir des notifications sur les activités offertes en temps réel.

Lien entre l’humain et la nature

En plus de vouloir conserver des espèces en péril et approfondir la recherche, le Biodôme se donne également comme mission de sensibiliser les visiteurs aux enjeux planétaires.

«C’est important pour le Biodôme renouvelé d’amener les gens, une fois la visite terminée, à avoir le goût de passer à l’action en faveur de la diversité», indique le chef de division des programmes publics et d’éducation, Étienne Laurence.

C’est pourquoi l’installation  «À moi d’agir», située à la fin du parcours muséal, affiche une vingtaine de projets inspirants locaux et internationaux relatifs à la protection de l’environnement.

Une nouvelle exposition permanente intitulée «La Bio-machine» présente également le travail des équipes du Biodôme en coulisse pour assurer le bien-être et les soins des animaux. «C’est l’humain derrière le Biodôme», résume M. Laurence.

Mesures sanitaires

En raison des règles sanitaires liées à la pandémie de COVID-19, la capacité d’accueil est réduite à 30%.

Les visiteurs réserveront leurs billets en sélectionnant une date et une heure. Seulement 300 personnes par heure pourront parcourir l’endroit. Le port du masque sera aussi obligatoire.

Le Biodôme devait initialement être ouvert en décembre 2019. Des retards dans l’échéancier et la crise sanitaire ont finalement reporté la réouverture de plusieurs mois.

La facture totale de la rénovation du Biodôme de Montréal est de 37 M$.

Articles similaires