Rosemont
19:14 18 février 2021 | mise à jour le: 18 février 2021 à 19:25 temps de lecture: 3 minutes

La livraison en vélos-cargos se déploie à travers Montréal

La livraison en vélos-cargos se déploie à travers Montréal
Photo: Josie Desmarais/MétroUn vélo électrique faisant partie du projet pilote Colibri

Les vélos-cargos du projet Colibri qui étaient jusqu’à présent limités à des livraisons au centre-ville desserviront bientôt plusieurs arrondissements de la métropole grâce à l’aménagement d’un nouveau centre de distribution.

Créé en 2019 par l’organisme Jalon MTL, le projet Colibri est un service écologique de livraison de colis assuré par des vélos-cargos à assistance électrique. Pour le moment, son seul local logistique se situe à l’ancienne gare de Montréal dans l’arrondissement de Ville-Marie, au coin du boulevard Maisonneuve est et de la rue Saint-Hubert.

Son champ de livraison est ainsi limité au centre-ville et au Plateau, mais cela devrait bientôt changer grâce à l’aménagement d’un nouveau centre de distribution. En effet, la Ville de Montréal a accordé un financement de 322 883 $ à la Coopérative de solidarité Carbone (Coop Carbone) qui sera chargée de créer cette nouvelle plateforme logistique.

«C’est un projet […] qui vise directement à soutenir la vitalité commerciale, la qualité de vie des quartiers montréalais et la transformation de certaines pratiques dans une perspective de transition écologique», a déclaré le responsable du développement économique et commercial, ainsi que du design au comité exécutif de la Ville, Luc Rabouin.

Déploiement

Avec ce nouvel ancrage, le Colibri pourra étendre sa portée et livrer des colis dans cinq arrondissements supplémentaires. On parle ici de: Rosemont–La Petite-Patrie, Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension, Outremont, Ahuntsic-Cartierville et Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.

«On vise d’avoir ce nouveau mini-hub pour le début de l’été, mais on est aussi soumis à certaines contraintes. Il faut que les vélos-cargos soient prêts et que les transporteurs avec qui nous travaillons aient le temps de s’organiser», précise le directeur de programmes en logistique durable de la Coop Carbone, Yves Sagnieres.

L’organisme est actuellement activement à la recherche d’un lieu adapté pour accueillir ce centre de distribution dans les environs de Rosemont–La Petite-Patrie.

Dans un deuxième temps, un troisième mini-hub devrait également être aménagé pour desservir les secteurs de l’ouest de Ville-Marie, du Sud-Ouest et de Verdun.

«L’optimisation de la logistique urbaine et l’utilisation de véhicules décarbonés permet de répondre aux besoins des entreprises pour des services de livraison plus efficaces tout en contribuant à la réduction de leur empreinte carbone et à la lutte aux changements climatiques», souligne ainsi le président-directeur général de la Coop Carbone Jean Nolet.

Le but du projet est en effet de permettre la réduction des émissions des gaz carbonés liés à la livraison de colis sur de courtes distances. Chaque vélo-cargo du projet Colibri remplace un camion de livraison.

Dans la même idée, Jalon MTL a aussi récemment lancé un service permettant aux commerces locaux de faire livrer leurs produits à vélo directement chez des clients de leur secteur.

Les livreurs du Colibri collaborent quant à eux, avec des services de livraison de colis tels que Purolator, La roue libre et Courant Plus.

Articles similaires