Saint-Laurent

Alan DeSousa: vue d’Ensemble de Saint-Laurent

Alan DeSousa, candidat d’Ensemble Montréal pour le poste de maire de Saint-Laurent. Photo: Gracieuseté — Ensemble Montréal

Alan DeSousa brigue le poste de maire d’arrondissement avec Ensemble Montréal pour ces élections municipales.

Le comptable de formation occupe la fonction depuis 2001. Né au Pakistan, le résident de Norgate habite Saint-Laurent depuis l’âge de 13 ans.

La plus grande force de «sa ville» réside dans le vivre-ensemble entre les membres des 166 ethnicités et plus, selon lui.

«La paix sociale est la pierre angulaire qui permet d’améliorer le sort de notre communauté sur tous les aspects», exprime M. DeSousa.

Il estime que les plus importantes difficultés à venir pour l’arrondissement découlent des bouleversements sur le plan économique. Les répercussions de la pandémie, les effets du commerce en ligne sur la vente physique, ainsi que l’urgence climatique, sont des exemples.

Après plusieurs décennies de service, le postulant maintient que la proximité avec les résidents de Saint-Laurent est sa marque de fabrique.

Il avance aussi que l’adoption du Plan stratégique et du Plan d’urgence climatique comporte des engagements prioritaires avec des objectifs précis. «Nous avons un programme ambitieux qui nécessite des étapes et du temps, qu’il faut penser au-delà de quatre ans», explique M. DeSousa.

Pour approcher le plus d’électeurs possible, le candidat a commencé sa campagne dès le mois de mai. Il a recours au porte-à-porte dans les différents quartiers, qui ont chacun leurs particularités.

Alan DeSousa ne tient pas les élections pour acquises. « J’ai perdu ma première course avec un écart de trois votes; chaque voix compte», relate-t-il.

Pour lui, le 7 novembre représente un bulletin sur son dernier mandat, auquel il souhaite que le plus de Laurentiens prennent part, afin d’accaparer la gestion de leur communauté.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.