Saint-Léonard
09:57 5 juin 2020 | mise à jour le: 5 juin 2020 à 09:57 temps de lecture: 3 minutes

Des milliers de masques distribués gratuitement dans Saint-Léonard

Des milliers de masques distribués gratuitement dans Saint-Léonard
Photo: Archives30 000 masques seront distribués dans l’arrondissement de Saint-Léonard.

Au cours des prochains jours, l’arrondissement de Saint-Léonard procédera à la distribution de 30 000 masques. Avec la mesure, le maire Michel Bissonnet espère pouvoir contrôler le virus sur son territoire.

«La Ville centre nous a transmis 20 000 masques jetables, en plus de nous en envoyer 3 800 réutilisables, résume M. Bissonnet. Ça s’ajoute aux 7 000 que va produire l’organisme Mains Utiles.»

Les masques seront remis aux différents organismes communautaires œuvrant sur le territoire. Ces derniers les distribueront à leur clientèle.

«L’objectif est de faire de la prévention auprès des populations plus vulnérables et de les sensibiliser à porter le masque afin de protéger les autres. Il y en a qui peuvent être asymptomatiques», explique M. Bissonnet.

En date du 2 juin, un peu plus de 1 000 cas de COVID étaient répertoriés à Saint-Léonard. Un chiffre en diminution alors que la propagation semble ralentir. Près du tiers des infectés sont des travailleurs de la santé.

Prévention

Dans les derniers jours, l’arrondissement avait d’ailleurs effectué des tournées pour diffuser le message, traduit en six langues.

Malgré les masques, M. Bissonnet rappelle qu’il est important de continuer de respecter les autres consignes, telles que le respect de la distanciation de deux mètres, et de se laver régulièrement les mains.

Pour l’instant, les différents organismes ont demandé un total de près de 28 000 masques.

«On va commencer avec ce qu’on a, souligne M. Bissonnet. Si la demande dépasse notre capacité, on verra ce qu’il est possible de faire. Si on en a besoin de davantage, on pourra effectuer la demande auprès de la Ville centre.»

À Concertation Saint-Léonard, le projet de distribution est bien accueilli.

« Si les gens commencent à porter des masques, ça peut aider à diminuer la contagion, mais le risque zéro n’existe pas. Ça serait utopique de penser que ça va enrayer la COVID.» – Sophie-Sylvie Gagné, directrice adjointe de Concertation Saint-Léonard

«On a collaboré pour élaborer le mécanisme de distribution. C’est une occasion de sensibiliser les gens à l’importance de le porter», ajoute Sophie-Sylvie Gagné, directrice adjointe de l’organisme.

Néanmoins, elle estime qu’il est difficile actuellement d’évaluer quels sont les besoins. «Certains organismes sont plus ou moins rouverts, où commencent graduellement, rappelle-t-elle. On ne sait pas non plus pour combien de temps ce sera nécessaire d’en porter.»

Articles similaires