Soutenez

Avant les travaux de la ligne bleue, la rue Jean-Talon se dynamise

Des personnes profitent des terrasses de Léon lors de son inauguration. Photo: Grâcieuseté Élise Riffat, SDC Jean-Talon Est

Ce 17 aout, la Société des commerçants (SDC) de Jean-Talon Est a inauguré des portraits de commerçants et une terrasse publique sur un stationnement désaffecté voué à devenir un édicule de métro. La rue, îlot de chaleur reconnu, a vu son réaménagement repoussé depuis 2018 à cause du prolongement de la ligne bleue.

Élise Riffat est chargée de projet pour la SDC Jean-Talon Est dans le cadre du programme «Artère en transformation» de la Ville de Montréal. Ce programme vient en aide aux commerçants des rues qui subissent d’importants travaux, en l’occurrence l’implantation de la ligne bleue.

Pour dynamiser la rue avant que les travaux ne commencent au courant de l’automne – si tout se passe bien –, deux projets sont donc nés. «Le premier, les terrasses de Léon, est tout simple: il s’agit de quelques tables de pique-nique, de pots de fleurs et des coloriages sur le sol», explique Mme Riffat.

Un lieu de pause sur Jean-Talon

Lorsqu’elle parle du but de cet aménagement, Élise Riffat ne tergiverse pas: «on voulait faire un endroit de pause». La SDC a alors saisi l’occasion de convertir le stationnement de l’ancien Pharmaprix au coin de Lacordaire. Étant donné le début prochain des travaux du prolongement de la ligne bleue, l’installation est temporaire.

Ce lieu de pause permet également de répondre à d’autres objectifs comme rendre la rue plus dynamique et accueillante. Mme Riffat ajoute du même souffle que «[la SDC] veut que ce soit ouvert à tous».

Une rue plus dynamique et chaleureuse

La rue est aussi plus accueillante avec les douze portraits de commerçants de la rue Jean-Talon Est, aménagement inauguré au même moment. Huit de ces douze portraits se situent d’ailleurs aux terrasses de Léon.

Les quatre autres portraits se trouvent entre sur la Jean-Talon, entre les rues L’Assomption et Candiac. Ceux situés aux jardins de Léon seront déplacés dans un lieu encore non connu, à l’heure venue de la démolition du stationnement.

Ces portraits de commerçants permettent de «mettre un coup de projecteur sur eux», d’après Mme Riffat. «Les commerçants sont assez fiers et les portraits, fait par un photographe professionnel sont très beaux», pense la chargée de projet.

Élise Riffat lors de l’inauguration des terrasses de Léon. Photo: Grâcieuseté Élise Riffat, SDC Jean-Talon Est

Des Léonardois à l’inauguration

«L’inauguration fut un succès», assure Élise Riffat. L’événement, qui a pris la forme d’un petit 5 à 7 avec collations, a réuni des personnes du quartier, mais également des personnes abonnées à l’infolettre de la SDC.

Élise Riffat a aussi noté la présence de personnalités politiques locales, dont Suzanne De Larochelière, mairesse suppléante, et Dominic Perri, conseiller de ville.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de St.Léonard.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.