Soutenez

Saint-Léonard veut sévir contre les services à l’auto

Service à l'auto
Dès le 5 décembre prochain, l'installation de nouveaux services à l'auto pourraient être interdits à Saint-Léonard Photo: Archives Métro Média, Photo Deposit

Suivant l’exemple de plusieurs arrondissements montréalais, Saint-Léonard souhaite interdire l’implantation de nouveaux services à l’auto sur son territoire. Lors de la séance du conseil d’arrondissement du 4 octobre, un premier projet de règlement visant à modifier le zonage a été adopté.

Présentement, on compte dix restaurants disposant d’un service à l’auto sur le territoire de Saint-Léonard. Ces restaurants sont généralement des chaines de restauration rapide. Le changement de zonage proposé viendrait interdire les nouveaux services à l’auto dans la classe d’usage «commerce de voisinage» et n’aurait donc pas d’impact sur les dix services à l’auto existants.

L’Arrondissement justifie la nouvelle réglementation, proposée par le conseiller Dominic Perri, par le fait que le type de restaurant associé au service à l’auto offre ce qui est considéré comme de la « malbouffe ». L’Arrondissement précise par ailleurs dans ses documents que cinq des services à l’auto de son territoire sont situés à moins de 500 mètres d’une école.

M. Perri avance aussi que l’interdiction favorisera une alimentation plus saine, améliorera la sécurité des piétons en évitant un trafic intense d’automobiles, et luttera contre les changements climatiques et les ilots de chaleur.

Si ce premier projet de règlement a été adopté, cela ne veut pas dire que l’interdiction va prendre effet sous peu, plusieurs étapes étant à venir. Une assemblée publique de consultation se tiendra entre autres en octobre, à une date restant à déterminer. D’autres étapes interviendront avant la potentielle adoption du règlement, planifiée pour le 5 décembre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de St.Léonard.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.