Saint-Léonard

Des pancartes du NPD disparaissent dans Saint-Léonard – Saint-Michel

Des pancartes de la candidate du NPD, Rosannie Filato, se seraient volatilisées. Photo: Capture d'écran Facebook

La candidate du NPD aurait été victime d’un larcin au cours des derniers jours alors qu’une quarantaine de ses pancartes électorales se sont volatilisées des poteaux où elles étaient affichées.

Rosannie Filato, la candidate en question a dénoncé l’incident mardi sur sa page Facebook, affirmant avoir dû réinstaller des pancartes cette semaine, après que des citoyens l’aient avisée des disparitions.

«[…] Plusieurs de nos pancartes sont disparues. Nous faisons notre possible ce soir pour les remplacer – c’est l’avantage d’habiter dans son comté! Merci, thanks!», a publié Mme Filato sur le réseau social.

Plus de 70 personnes ont apposé leur «like» à la publication.

En guise de réponse à un commentaire, Mme Filato insiste sur l’aspect positif de la chose, qui la «motive à travailler plus fort».

«Cela signifie que quelqu’un aurait peur de la vague orange dans Saint-Léonard – Saint-Michel», ajoute-t-elle.

Opération réinstallation
Les pancartes ont été réinstallées autour du parc La Dauversière, sur le boulevard Langelier devant son futur local, et sur la 10e avenue, selon la candidate.

Elle dit ne pas savoir s’il s’agit de vols et insiste sur le mot «disparition» pour qualifier l’événement.

Les pancartes ont pu être remplacées par celles qui avaient été mises de côté pour le mois de septembre. Il coûtera 10$ à son bureau de circonscription pour chaque nouvelle pancarte une fois les stocks épuisés.

Mme Filato n’accorde toutefois que peu d’importance à cet événement.
«Pour moi c’est beaucoup plus important d’être sur le terrain. Quand on participe à des événements c’est là que les gens nous voient», insiste-t-elle.

Aucune plainte aux policiers
Le SPVM affirme n’avoir reçu aucune plainte concernant la disparition de pancartes cette année ou dans les années passées.
«On voit souvent des pancartes vandalisées, mais pas volées», indique l’agente Dang Thy Truc Mai, du poste de quartier 42.

Articles récents du même sujet