Les choix de la rédac
10:12 15 avril 2020 | mise à jour le: 16 avril 2020 à 11:23 temps de lecture: 3 minutes

Le CHSLD Yvon-Brunet parmi les plus touchés par la COVID-19

Le CHSLD Yvon-Brunet parmi les plus touchés par la COVID-19
Photo: Capture d'écranLe CHSLD Yvon-Brunet est parmi les établissements pour aînés les plus touchés par la COVID-19 au Québec.

Le CHSLD Yvon-Brunet dans Ville-Émard est la deuxième résidence pour aînés la plus frappée par la COVID-19 dans la province, selon les chiffres rendus publics par Québec. Le nombre de cas s’élève à 99, affectant ainsi 61% de ses résidents.

La liste dévoilée mardi présente les 145 centres d’hébergement et résidences privées frappés par la pandémie. Un second établissement du Sud-Ouest fait partie du nombre. Le CHSLD des Seigneurs de la rue Saint-Jacques compte 16 cas, soit 10% des résidents touchés.

Le palmarès mis à jour quotidiennement ne fait toutefois pas état du nombre de décès. Cependant, en date de lundi, il a été révélé que 17 personnes avaient succombé au nouveau coronavirus au CHSLD Yvon-Brunet.

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal recevait déjà chaque jour des données sur les cas de la COVID-19 dans les résidences pour aînées. Cependant, il les jugeait souvent incomplets ou incompatibles avec les échos du terrain.

«Depuis le début, l’information est la principale lacune. On sent qu’il y a beaucoup d’improvisation», soutient le président Alain Croteau, qui représente notamment les préposés aux bénéficiaires.

Le syndicat a eu la promesse d’obtenir désormais des données plus satisfaisantes. Des informations fondamentales pour la sécurité du personnel et leur permettant de mieux adapter leur travail, fait valoir M. Croteau.

Équipements et personnel

Le manque de personnel dans les CHSLD du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal est toujours criant.

«On est encore en mode rattrapage pour avoir les bras nécessaires. Au total, on est encore en déficit, mais je ne pourrais pas le chiffrer», mentionne M. Croteau, précisant toutefois qu’au moins une soixantaine de ses membres sont absents, puisqu’ils sont infectés par le virus.

Un décret adopté la semaine dernière permet au ministère de la Santé de réquisitionner du personnel en éducation dans les CHSLD. Le premier ministre François Legault appelle aussi en renfort les médecins spécialistes et les aidants naturels pour combler le manque d’infirmières et de préposées aux bénéficiaires.

En termes de matériel médical, la situation serait toujours «sensible», selon le syndicat. La disponibilité des blouses de protection se rapprocherait d’un seuil plutôt bas.

Le CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal confirme utiliser désormais des blouses lavables afin d’éviter de tomber en pénurie. «On en a 40 000 en commande et on en reçoit tous les jours», affirme le porte-parole, Jean Nicolas Aubé.

L’organisation dispose aussi suffisamment de masques de procédures pour plusieurs semaines. «Aucun compromis du côté d’établissement va être fait quant à la sécurité et la protection du personnel», indique M. Aubé.

Citant le ministère de la Santé, il évoque que la consommation estimée de matériel de protection en quatre semaines dans le réseau équivaut à ce qui est normalement utilisé dans une année.

Dans l’ensemble du Sud-Ouest, un total de 268 cas positifs a été rapporté jusqu’à maintenant, représentant près de 5% des cas de l’île de Montréal.

Pour consulter la liste complète des CHSLD critiques.

Articles similaires