Sud-Ouest
07:00 14 avril 2021 | mise à jour le: 14 avril 2021 à 16:25 temps de lecture: 3 minutes

Une entreprise du Sud-Ouest récompensée au gala de l’AQMAT

Une entreprise du Sud-Ouest récompensée au gala de l’AQMAT
Photo: GracieusetéACCEO Solutions a remporté un prix lors du gala de l’AQMAT.

Une entreprise du Sud-Ouest, ACCEO Solutions, a mis la main sur le prix Conquérant – Fournisseurs lors du 9e gala de reconnaissance de l’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction (AQMAT).

Le prix récompense une entreprise qui affiche une progression de ses affaires grâce à des acquisitions, des stratégies de marketing ou des activités d’exportation, selon le site Web de l’Association.

«On est un peu surpris parce qu’il y avait tout de même deux autres bonnes compagnies [en nomination]. Ça signifie aussi pour nous notre importance sur le marché», admet le vice-président d’ACCEO Solutions, Marc Leblanc.

Il ajoute que l’entreprise est honorée d’être lauréate. Il s’agit aussi de leur première présence à ce gala en tant que participant. Par le passé, ACCEO Solutions agissait comme commanditaire majeur de l’évènement.

Acquisition

En février 2020, l’entreprise a fait l’acquisition de ICC Technologies, qui œuvre dans le domaine de l’informatique, et qui compte une quarantaine d’employés. C’est cette transaction qui a mené à la mention lors du gala de l’AQMAT.

Fondée en 1980, ACCEO est reconnue en matière de solutions d’affaires, comptables, bancaires et infonuagiques.

Elle met également en place des systèmes de gestion d’inventaires dans les quincailleries avec le logiciel Ogasys.

L’entreprise est présente dans plus de 1 250 commerces au Canada, ce qui représente environ 30% du marché au pays. Au Québec, ce chiffre se situe à un peu plus de 500 quincailleries.

Année réussie pour ACCEO

Si la situation actuelle a affecté de nombreuses industries, Marc Leblanc affirme que ACCEO Solutions s’en est bien sorti au cours de la dernière année puisque les quincailleries n’ont jamais fermées. Elles ont toujours été considérées comme un service essentiel.

«Les marchands avaient un besoin important d’innové au niveau de leurs logiciels. On n’a eu aucun ralentissement [pendant la pandémie], on n’a jamais été aussi occupé.» – Marc Leblanc

Ainsi, de nombreux ménages ont décidé de se procurer des outils ou de l’équipement pour faire des travaux de rénovation, comme peindre la galerie ou refaire la salle de bain.

«Il y a beaucoup de gens qui ont rénové. Le domaine de la quincaillerie a eu une croissance importante dans la dernière année», indique M. Leblanc.

En raison de la situation actuelle, le gala s’est tenu de manière virtuelle le 20 mars.

Articles similaires