Ouest-de-l'Île
12:24 18 mars 2021 | mise à jour le: 18 mars 2021 à 12:26 temps de lecture: 3 minutes

Deux firmes d’architecture finalistes dans le Sud-Ouest

Deux firmes d’architecture finalistes dans le Sud-Ouest
Photo: GracieusetéLes pavillons du centre d’hébergement pourront accueillir les premiers jeunes cet été.

Deux firmes d’architecture du Sud-Ouest sont finalistes pour un prix d’excellence de l’Ordre des architectes du Québec (OAQ).

Basée dans Saint-Henri, STOA Architecture, fondée par Louise Bédard, une résidente du quartier, voit son projet de pavillons d’hébergement pour les Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw à Beaconsfield être considéré parmi les finalistes.

«C’est un projet dans le réseau des services sociaux. On y a mis beaucoup de cœur et ça fait des années qu’on travaille là-dessus», indique la fondatrice de STOA Architecture, Louise Bédard.

En branle depuis 2012, le chantier est toujours en cours. Sur huit pavillons, deux sont complétés. Trois ou quatre ans pourraient encore être nécessaires afin de terminer les six autres immeubles du centre d’hébergement.

D’ailleurs, le déménagement de 48 jeunes dispersés dans quatre unités de vie différentes est prévu le 25 juin. Trois éducateurs accompagneront les adolescents dans chaque unité afin de les encadrer.

«Ce que j’aime vraiment de mon métier, c’est qu’on commence par un petit croquis. Deux ou trois ans plus tard, on marche dans un bâtiment construit à l’aide d’un croquis. Il y a quelque chose de concret qui est très satisfaisant.» – Louise Bédard

Résidences

Sur place, les jeunes pourront y trouver des salons, des cafés, des salles de musique, en plus des services sportifs, scolaires, thérapeutiques et culturels. Des cuisines, des cabines téléphonies et des salles d’apaisements ont également été aménagées. Chaque pavillon comprend douze chambres individuelles par étage.

«On a conçu le projet comme des résidences universitaires d’étudiants. Ça a donné une certaine fraîcheur [aux pavillons]», explique l’architecte de plus de 30 ans de carrière.

Il s’agit d’un établissement notamment pour des jeunes avec des troubles du comportement ou qui ont une appartenance à des gangs de rue.

«C’est conçu pour des jeunes qui ne peuvent pas fonctionner en foyer supervisé ou qui ne peuvent plus rester en milieu familial», précise-t-elle.

En raison de l’importance de la sécurité à l’intérieur de l’établissement, la réalisation de ce projet était complexe. La firme d’architecture devait respecter plusieurs règles. Par exemple, les balcons ou les terrasses sur le toit devaient être exclus des plans pour le campus de Beaconsfield.

Les pavillons d’hébergement pour les Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw ont été construits sur un vaste terrain boisé situé dans l’Ouest-de-l’île.

Une autre firme du Sud-Ouest, ADHOC Architectes, situé dans Saint-Henri, est finaliste en lien avec leur projet Village WVW, un ensemble résidentiel locatif de 32 unités de la rue Wellington dans Verdun.

Le public peut voter pour son projet favori sur le site Web de l’ordre jusqu’au 21 mars. Le Gala des prix et distinctions de l’OAQ aura lieu de manière virtuelle le 1er avril. Au total, 25 projets de différentes firmes sont finalistes.

Articles similaires