Sud-Ouest

David Lametti: environnement, logement et réconciliation

Pancarte électorale de David Lametti.
David Lametti. Photo: Katrine Desautels

Les électeurs iront aux urnes le 20 septembre prochain afin d’élire les députés de la Chambre des communes du Canada. Dans la circonscription de LaSalle-Émard-Verdun, le député libéral et ministre de la Justice, David Lametti, tentera de gagner le vote des citoyens pour une troisième fois.

Les priorités du député libéral sont l’environnement, le logement et la réconciliation avec les Autochtones. «Le combat contre les changements climatiques, c’est le défi de notre époque. On ne peut pas se permettre de perdre cette bataille», indique M. Lametti. 

Il souligne que son parti a banni les plastiques à usage unique et qu’il s’engage à atteindre la carboneutralité au pays d’ici 2050. Des sommes ont aussi été investies dans le transport en commun, notamment à Montréal. 

La réconciliation des peuples autochtones est également l’un des points prioritaires de M. Lametti. «C’est important pour moi en tant que ministre de la Justice et en tant que Canadien, dit-il. Il faut absolument corriger le tir et rebâtir la confiance dans le système et s’occuper en tant que société des injustices qui ont été subies par les personnes autochtones.»

Crise du logement

L’accessibilité à un logement abordable est de plus en plus difficile à Montréal. M. Lametti est d’avis que le fédéral doit travailler avec les paliers provinciaux et municipaux pour trouver des solutions. «Le rôle du fédéral c’est de fournir de l’argent pour combler les besoins», indique-t-il.

«Il faut travailler avec Québec, Montréal et les arrondissements pour identifier leurs priorités, trouver des solutions et [arrêter] une crise du logement qui est de plus en plus difficile pour beaucoup de gens.»

-David Lametti

M. Lametti affirme que 215 M$ ont été investis dans la circonscription depuis 2019, dont 65 M$ pour construire plus de 200 logements abordables sur le territoire, plusieurs étant à LaSalle.

À l’échelle du pays, dans son rôle de ministre de la Justice, M. Lametti se dit fier d’avoir travaillé sur les dossiers d’aide médicale à mourir et dans la lutte contre le racisme systémique.

Le député qui habite Verdun est également procureur général du Canada. «J’ai joué un rôle direct dans la cause à la Cour Suprême pour clarifier le rôle fédéral pour la lutte contre les changements climatiques et le prix sur le carbone», souligne-t-il. 

Aux élections générales d’octobre 2019, M. Lametti avait remporté 43% des suffrages.

Articles récents du même sujet