Sud-Ouest

Pointe-Saint-Charles: un quartier rempli d’histoire

Des commerces de la rue Centre. Photo: Nicolas Brasseur / Métro

Enclavé entre le canal Lachine et le fleuve Saint-Laurent, le quartier Pointe-Saint-Charles offre des rues résidentielles et pleines d’histoire, mais aussi de nombreux commerces locaux sur la rue du Centre. Moins connu que certains de ses quartiers voisins, Pointe-Saint-Charles offre quelques surprises patrimoniales et gustatives.

Si vous êtes déjà aux environs du Sud-Ouest, Métro vous invite à entamer votre visite de Pointe-Saint-Charles en traversant le pont Charlevoix. En continuant sur la rue du même nom, vous croiserez le parc Saint-Gabriel, un petit coin de verdure qui accueille diverses activités, dont parfois la projection de films à l’extérieur lors de chaudes soirées estivales.

Toujours en continuant sur la rue Charlevoix, vous passerez sous un chemin de fer. Pendant la révolution industrielle au milieu du 19siècle, Pointe-Saint-Charles a accueilli la compagnie Grand Tronc, qui y a installé ses ateliers. La compagnie avait pour objectif de relier en train les Grands Lacs à l’Atlantique, et de construire un pont au-dessus du fleuve Saint-Laurent, qui est aujourd’hui le pont Victoria. À cette époque, Pointe-Saint-Charles devient alors un secteur important de l’économie ferroviaire canadienne, ce qui a amené l’arrivée de nombreux ouvriers.

Dirigeons-nous maintenant en direction du parc LeBer. Là, caché derrière quelques arbres, vous y trouverez la maison Saint-Gabriel, l’une des bâtisses rurales les plus anciennes de Montréal aujourd’hui transformée en musée. En 1668 la première enseignante de Montréal, Marguerite Bourgeoys, acquiert la maison afin d’y enseigner aux enfants. La maison, devenue une ferme, accueille des Filles du Roy, sélectionnées par le roi Louis XIV pour immigrer en Nouvelle-France.

Mais trêve d’histoire, la faim et la soif commencent peut-être à se faire sentir. Il est temps de se diriger vers la rue du Centre, qui regroupe plusieurs restaurants et cafés qui feront le plaisir des papilles. Pour une envie de sucré, le café Florence propose une sélection de glaces faites maison, tandis que la chocolaterie Lecavalier Petrone ravira les amoureux de cacao. Pour une faim plus conséquente, rendez-vous au Sep Lai pour de la cuisine laotienne, ou au Boom J’s Cuisine sur la rue Wellington pour découvrir de la nourriture jamaïcaine.

Enfin, s’il vous reste de l’énergie après cette journée de découverte, n’hésitez pas à aller faire un tour au centre d’escalade Allez Up qui permet, entre autres, de grimper à l’extérieur sur des silos de 38 mètres.

Bâtiment 7: un centre autogéré plein de projets

Petite pépite du quartier, le Bâtiment 7 est un lieu incontournable pour les habitants de la Pointe. Ouvert en 2019 par le Collectif 7 à Nous, ce bâtiment industriel patrimonial accueille diverses activités pour les citoyens. Au programme : des ateliers manuels, comme la céramique, le bois ou sérigraphie, des expositions, des événements communautaires et des rassemblements sociaux.

Le bâtiment 7 – Archive Métro

Pointe-Saint-Charles au cœur du cinéma

À l’est de Pointe-Saint-Charles se trouvent les studios de la compagnie Grandé Studio. Agrandis en 2022, ces studios totalisent plus de 200 000 pieds carrés. Depuis leur arrivé dans le Sud-Ouest en 2016, plusieurs films d’importance y ont été tournés, à l’instar de X-Men : Dark Pheonix, et de diverses productions Netflix. De quoi faire de la Pointe un rendez-vous de la production cinématographique.

Grandé Studios – Gracieuseté, Grandé Studio

Ce texte a été rédigé dans le cadre de la série Vivre Ici. Ce dossier estival produit par Métro Média présente des lieux d’intérêt situés aux quatre coins de la métropole. L’objectif : faire découvrir aux Montréalais et Montréalaises les endroits où il fait bon s’activer, se promener et se détendre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Sud-Ouest.

Articles récents du même sujet