Ahuntsic-Cartierville
07:00 25 février 2021 | mise à jour le: 25 février 2021 à 07:09 temps de lecture: 3 minutes

Les livraisons par des vélos-cargos gagnent du terrain

Les livraisons par des vélos-cargos gagnent du terrain
Photo: Josie Desmarais/MétroUn vélo électrique faisant partie du projet pilote Colibri

Plusieurs arrondissements profiteront bientôt du déploiement plus large du projet Colibri, qui remplace les camions de livraison par des vélos-cargos. Verdun et le Sud-Ouest devront toutefois attendre leur tour.

Les véhicules de Colibri étaient jusqu’à présent limités à des livraisons au centre-ville. Bientôt, les arrondissements de Rosemont–La Petite-Patrie, Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension, Outremont, Ahuntsic-Cartierville et Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce bénéficieront d’un nouveau centre de distribution.

Créé en 2019 par l’organisme Jalon MTL, l’initiative est un service écologique de livraison de colis assuré par des vélos-cargos à assistance électrique. Pour le moment, son seul local logistique se situe à l’ancienne gare d’autocars de Montréal dans l’arrondissement de Ville-Marie.

La Ville de Montréal a accordé un financement de 322 883$ à la Coopérative de solidarité Carbone (Coop Carbone) qui sera chargée de créer une nouvelle plateforme logistique (mini-hub). Il s’agit d’un espace de transbordement, c’est-à-dire que les colis journaliers y sont en transit et non en entreposage.

«On vise d’avoir ce nouveau mini-hub pour le début de l’été, mais on est aussi soumis à certaines contraintes. Il faut que les vélos-cargos soient prêts et que les transporteurs avec qui nous travaillons aient le temps de s’organiser», précise le directeur de programme en logistique chez Coop Carbone, Yves Sagnières.

L’organisme est actuellement à la recherche d’un lieu adapté pour accueillir ce site dans les environs de Rosemont–La Petite-Patrie.

5000

Les livreurs en vélo-cargo du Colibri livrent jusqu’à 5000 colis par semaine au centre-ville de Montréal.

Troisième site

Par la suite, un troisième mini-hub devrait être aménagé pour desservir les secteurs de Verdun, du Sud-Ouest et de l’ouest de Ville-Marie. Le moment exact auquel ce troisième site sera mis en place demeure encore indéterminé.

«Nous travaillons en collaboration avec les entreprises de livraison afin de définir un plan de déploiement graduel qui sera adapté à leur réalité et qui soutiendra notamment leur capacité à fournir le matériel […] Cela dit, l’arrondissement de Verdun est considéré comme un territoire important et nous mettrons tout en œuvre afin de l’intégrer dans les meilleurs délais possible», fait savoir M. Sagnières.

Certains ont déjà pu apercevoir des livraisons effectuées par vélos-cargos à Verdun. L’année dernière durant la première vague de la pandémie, la SDC Wellington a participé au programme de livraison local à vélo nommé Livraison arc-en-ciel. Ce programme offert aux commerçants était une collaboration entre la Ville, Jalon Mtl, la Coop Carbone, et d’autres acteurs.

«Le projet Colibri […] a démontré dans la dernière année l’efficacité des vélos-cargos et des petits véhicules électriques en substitution aux camions de livraison traditionnels dans la métropole, indique M. Sagnières. L’augmentation de l’offre pour les livraisons à vélo génère un impact positif sur les livraisons point à point et entraîne, de surcroît, l’achat local à se bonifier.»

Le but du service est de permettre la réduction des émissions des gaz carbonés liés à la livraison de colis sur de courtes distances, en remplaçant un camion par un vélo-cargo.

En collaboration avec Zoé Magalhaès

Articles similaires