Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie
14:15 5 avril 2019 | mise à jour le: 5 avril 2019 à 14:15 Temps de lecture: 4 minutes

Métro Jean-Talon : 20 places de stationnement retirées pour améliorer la qualité de vie des résidents

Métro Jean-Talon : 20 places de stationnement retirées pour améliorer la qualité de vie des résidents
Photo: Emmanuel DelacourLa STM a emménagé sur le stationnement pour y entreposer son matériel de construction.

L’Arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie veut faire d’une pierre deux coups en profitant de travaux prévus par la Société de transport de Montréal (STM) pour améliorer la circulation dans un secteur achalandé.

Depuis le 25 mars dernier, le stationnement situé à proximité de la station de métro Jean-Talon, à l’angle de la rue de Saint-Vallier, est fermé aux automobiles.

Durant les prochains mois, la STM se servira de l’espace pour entreposer du matériel dans le cadre de travaux sur la membrane d’étanchéité située sous l’édicule.

Après avoir obtenu l’aval de la Ville de Montréal, l’Arrondissement a donc repris en main les 20 places de stationnement, précédemment gérées par la Société en commandite Stationnement de Montréal.

En effet, après les travaux de la STM, l’administration de Rosemont – La Petite-Patrie compte transformer les lieux en boucle de circulation, qui deviendrait une extension de la ruelle située entre les rues Saint-Denis et de Saint-Vallier.

« Pour nous il s’agit d’une occasion super intéressante qui va nous permettre d’améliorer la qualité de vie des citoyens et de mieux gérer l’activité commerciale dans le secteur », souligne François Limoges, conseiller de ville à l’Arrondissement.

Depuis plusieurs années, l’administration tente d’endiguer la forte circulation dans cette ruelle, où « plusieurs centaines de véhicules circulent chaque jour », au grand dam des résidents du secteur.

La concentration de commerces sur la rue Saint-Denis fait en sorte que plusieurs camions de livraison empruntent cette voie, parfois circulant à grande vitesse.

Toutefois, la configuration en « I » de la ruelle empêche la mise en place de bacs à fleurs en béton à l’une ou l’autre de ses entrées, mesure souvent utilisée pour apaiser la circulation.

Rosemont – La Petite-Patrie se tournera donc vers la reconversion du stationnement pour rediriger les véhicules à cet endroit.

M. Limoges affirme qu’il est trop tôt pour s’avancer sur la forme que prendront les installations et sur l’inclusion d’espaces verts dans ce projet.

La rue Jean-Talon fermée pendant plusieurs mois
Depuis le 1er avril, la rue Jean-Talon sera complètement fermée à la circulation entre les rues Saint-Denis et de Saint-Vallier, et ce jusqu’à l’été 2019.

Les automobilistes sont redirigés vers les rues Bélanger et Saint-Zotique. La rue Lajeunesse a également été convertie en sens unique vers le nord. Le virage à gauche est désormais permis sur la rue Jean-Talon, en provenance de la rue Berri.

Les lignes d’autobus 92, 93, 95 et 372 ont été déroutées et leurs arrêts temporairement déménagés.

La circulation piétonnière est possible seulement du côté sud de la rue Jean-Talon, pour être ensuite déviée derrière l’édicule Sud de la station. Les portes de l’édicule Nord donnant sur la rue Jean-Talon sont également condamnées. Les portes situées sur la rue Berri demeureront toutefois accessibles.

D’ici la fin de l’année 2019, la membrane d’étanchéité de la station Jean-Talon sera complètement remise à neuf, peut-on lire sur le site internet de la STM.

« La membrane d’étanchéité de la station Jean-Talon date de la construction initiale de la station (1966) et a atteint la fin de sa durée de vie utile », indique la société de transport.

D’autres travaux ont été lancés en avril 2018 pour installer des ascenseurs reliant le quai de la ligne orange en direction Côte-Vertu et les deux quais de la ligne bleue.

Articles similaires