Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie

Valérie Plante promet de réduire les tarifs de transport pour les jeunes

Valérie Plante, mairesse de Montréal
Photo: Josie Desmarais/Métro

La mairesse sortante, Valérie Plante, souhaite couper de moitié les tarifs de transport pour les jeunes de 12 à 17 ans si elle est réélue. Ce rabais figure parmi trois mesures annoncées jeudi pour soutenir les familles.

La mesure devrait entrer en vigueur en juillet 2023 selon la mairesse sortante. Le coût d’une passe de la STM coûte actuellement 54$ par mois pour les jeunes de 12 à 17 ans. Avec cette annonce de Valérie Plante, le tarif du transport en commun passerait donc à 27$, engendrant une économie pour les familles de 324$ par année et par enfant.

La mairesse souligne que cette économie pourrait être facilement réinvestie dans la vie de tous les jours et ainsi aider l’économie montréalaise.

L’objectif à court terme, c’est plus d’argent pour les familles, mais à long terme, c’est de continuer à inciter les jeunes à utiliser les transports en commun.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Le parti de la mairesse sortante estime à 20 millions de dollars par année, le coût de cette mesure.

Familles nombreuses ou moins nanties

En plus de cette annonce, la mairesse souhaite offrir l’entrée gratuite aux différentes institutions d’Espaces pour la vie ainsi qu’aux musées de la Ville de Montréal.

Valérie Plante souhaite que les familles aient un accès plus facile à la culture, «surtout pour les familles moins nanties». Cette mesure coûterait 2,5 M$ par année, selon les estimations de Projet Montréal.

Enfin, Valérie Plante souhaite mettre l’accent sur les Centres de la petite enfance (CPE).

Sur ce point, la candidate souhaite soutenir leur création dans les différents milieux de vie, notamment dans Parc-Extension, où avait lieu la conférence de presse. Selon Valérie Plante, seulement deux CPE existent actuellement dans ce quartier. Ce manque est aussi ressenti dans d’autres quartiers, souligne-t-elle.

Valérie Plante souhaite ainsi garder les familles à Montréal.

La candidate à la mairie de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, Laurence Lavigne-Lalonde, souligne que les quartiers Saint-Michel et Parc-Extension comptent beaucoup de familles nombreuses.

Même si les CPE sont de compétence provinciale, la candidate indique vouloir travailler en collaboration avec Québec pour faciliter l’installation de ces centres.

Ces centres permettent aux mères de retourner plus facilement sur le marché du travail et aux familles de s’insérer plus facilement dans la vie montréalaise avec des ressources pour les enfants avec des besoins particuliers notamment.

Laurence Lavigne-Lalonde, candidate à la mairie de Villeray-Saint-Michel-Parc Extension

Pour ce faire, Projet Montréal vise 120 lots dans le quartier de Parc-Extension qui sont accessibles via le droit de préemption. Ce droit permet à la Ville d’avoir priorité à l’achat sur des immeubles ou des terrains pour favoriser les priorités municipales, comme le développement de logements sociaux ou d’espaces verts.

Valérie Plante reconnaît la «crise de l’abordabilité» et a tenu à rappeler la stratégie de développement de 12 000 logements sociaux et abordables, un projet actuellement en cours.

Articles récents du même sujet