Monde

Londres: un véhicule renverse des piétons près d’une mosquée

LONDON, ENGLAND - JUNE 19: Police officers guard a road leading to Finsbury Park Mosque after an incident in which a van hit worshippers outside the building on June 19, 2017 in London, England. According to reports, worshippers were struck as they were leaving a mosque in North London after Ramadan prayers. (Photo by Carl Court/Getty Images) Photo: Getty Images
Rédaction - Métro/Associated Press

Un véhicule a renversé plusieurs personnes près d’une mosquée de Londres peu après minuit (heure locale) lundi matin.

La collision a fait un mort et huit blessés, a confirmé la police de Londres. L’incident a eu lieu sur Seven Sisters Road, dans le secteur de Finsbury Park.

Le conducteur a été arrêté sur les lieux du drame. Selon les autorités, il s’agit d’un homme de 48 ans. Le suspect a été immobilisé par des citoyens et ce sont les policiers qui l’ont arrêté à leur arrivée. Ce dernier a été transporté à l’hôpital de manière préventive et il devra subir une évaluation psychiatrique. Il restera détenu par la suite.

L’enquête a été confiée à l’unité anti-terroriste de la police. Aucun autre suspect n’est actuellement recherché par les autorités. La Metropolitan Police a d’ailleurs infirmé les rumeurs voulant qu’une attaque au couteau ait suivi l’incident.

Le Conseil musulman britannique (CMB) a fait savoir sur Twitter qu’une camionnette a «roulé sur des fidèles» près de la mosquée de Finsbury Park. En pleine période de ramadan, de nombreux musulmans se sont rendus à la Mosquée dimanche soir pour souligner la rupture du jeûne à la tombée de la nuit.

«Selon les témoignages, il semble que l’assaillant était motivé par l’islamophobie, a dénoncé le secrétaire général du CMB, Harun Khan, dans un communiqué intitulé “attaque terroriste”. «Dans les derniers mois, les musulmans ont eu à endurer plusieurs incidents islamophobes, et celui-ci est le plus violent jusqu’à maintenant.»

Dans sa déclaration, M. Khan appelle à un renforcement des mesures de sécurité autour des mosquées, très achalandées en cette fin de ramadan. La police a par la suite confirmé que des ressources additionnelles seraient mobilisées afin de rassurer les communautés affectées.

Les agents ont érigé un périmètre de sécurité autour de Finsbury Park Station, près du parc.

Un témoin a déclaré au réseau Sky News et à d’autres médias que la fourgonnette semblait avoir frappé intentionnellement les piétons. Mohammed Shafiq de la Fondation du Ramadan, une organisation musulmane, a déclaré que, selon des témoins, il semble s’agir d’une «attaque délibérée contre des musulmans innocents».

Dans ce quartier, il y a deux mosquées, et il semble que plusieurs centaines de musulmans étaient dans le secteur au moment du drame.

La mosquée du parc Finsbury avait été associée à une idéologie extrémiste pendant plusieurs années après les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, mais fut fermée pendant un certain temps pour ensuite rouvrir. La mosquée n’a pas été associée à des idéologies radicales depuis plus d’une décennie.

Le niveau d’alerte terroriste au Royaume-Uni a été relevé de «substantiel» à «grave».
«Il s’agit d’un incident terrible, a indiqué la première ministre du pays Theresa May dans un communiqué. Toutes mes pensées sont avec les personnes qui ont été blessées, leurs proches et les services d’urgence sur les lieux.»
Mme May présidera une réunion d’urgence lundi. Selon elle, les forces de l’ordre traitent cet incident comme une «potentielle attaque terroriste».

Articles récents du même sujet