Monde
16:44 20 février 2019 | mise à jour le: 20 février 2019 à 16:44

France: Macron déplore une «résurgence de l’antisémitisme»

France: Macron déplore une «résurgence de l’antisémitisme»
Photo: The Associated PressEmmanuel Macron. Photo: AP

Le président français Emmanuel Macron a déploré mercredi «une résurgence de l’antisémitisme sans doute inédite depuis la Seconde Guerre mondiale», dans un discours prononcé lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), à Paris.

«Depuis plusieurs années, et la situation s’est encore aggravée ces dernières semaines, notre pays — comme d’ailleurs l’ensemble de l’Europe et la quasi-totalité des démocraties occidentales — est confrontée à une résurgence de l’antisémitisme sans doute inédite depuis la Seconde Guerre mondiale», a déclaré le chef de l’État devant les représentants de la communauté juive.

«À nouveau, depuis plusieurs années, l’antisémitisme tue en France», a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs indiqué que la France allait adopter dans ses textes de référence une définition de l’antisémitisme élargie à l’antisionisme.

«La France, qui l’a endossée en décembre avec ses partenaires européens, mettra en oeuvre la définition de l’antisémitisme adoptée par l’Alliance internationale pour la mémoire de la Shoah [qui intègre l’antisionisme]», a-t-il dit. «L’antisionisme est une des formes modernes de l’antisémitisme».

Le président français a également annoncé le prochain dépôt d’une proposition de loi par une élue de son parti pour lutter contre la haine sur internet.

M. Macron s’exprimait après une série d’incidents antisémites en France ces derniers jours.

L’intellectuel et membre de l’Académie française Alain Finkielkraut a été violemment pris à partie samedi en marge d’un défilé des gilets jaunes par des manifestants, notamment en utilisant le mot «sioniste». Cela a suscité un débat en France sur le sens à donner à ce mot dans ce contexte.

Mardi, 96 tombes ont été découvertes profanées avec des croix gammées dans un cimetière juif dans l’est du pays.

Quelques jours plus tôt, des portraits de Simone Veil, rescapée d’Auschwitz et figure récemment décédée de la vie politique française, avaient été barrés d’une croix gammée. Et un arbre planté à la mémoire d’Ilan Halimi, un jeune juif torturé à mort en 2006, avait été retrouvé scié.

Les actes antisémites sont en forte augmentation en France, s’envolant de 74% en 2018, un chiffre rendu public par le gouvernement dans la foulée de plusieurs actes antijuifs qui ont rappelé à la France des heures sombres de son Histoire.

Articles similaires