Monde
20:42 5 février 2020 | mise à jour le: 5 février 2020 à 20:42 temps de lecture: 2 minutes

Trump conduit les États-Unis vers un «conflit de haut niveau», selon Maduro

Trump conduit les États-Unis vers un «conflit de haut niveau», selon Maduro
Photo: Mark Wilson/Getty ImagesDonald Trump a reçu mercredi Juan Guaido à la Maison-Blanche.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a accusé mercredi Donald Trump de conduire les États-Unis vers un «conflit de haut niveau» avec le Venezuela, au lendemain du discours du président américain durant lequel il a assuré que la «tyrannie» de Nicolas Maduro serait «brisée».

«Donald Trump conduit les États-Unis vers un conflit de haut niveau avec le Venezuela», a déclaré le chef de l’État socialiste dans une allocution télévisée.

«J’appelle à tous les secteurs honnêtes aux États-Unis à s’opposer à la politique interventionniste, illégale, immorale de Donald Trump contre le noble et pacifique peuple du Venezuela», a-t-il poursuivi.

Auparavant, le gouvernement vénézuélien avait dénoncé dans un communiqué les «violentes menaces» de Donald Trump.

«Trump offense et manque de respect envers le peuple vénézuélien en proférant de violentes menaces contre son intégrité et son gouvernement constitutionnel, légitime et démocratique du président Nicolas Maduro», selon le texte lu par le chef de la diplomatie vénézuélienne Jorge Arreaza.

«Maduro est un dirigeant illégitime, un tyran qui brutalise son peuple. Mais l’emprise de Maduro sur la tyrannie sera brisée et détruite», a affirmé le locataire de la Maison-Blanche lors de son discours sur l’état de l’Union, prononcé mardi devant le Congrès américain, avant de faire acclamer l’opposant vénézuélien Juan Guaido présent dans la salle.

M. Guaido, reconnu par les États-Unis et plus d’une cinquantaine de pays comme le président par intérim du Venezuela, faisait partie des invités d’honneur du couple présidentiel pour cette traditionnelle adresse.

Donald Trump devait recevoir mercredi Juan Guaido à la Maison-Blanche.

«Cette visite sera l’occasion de réaffirmer l’engagement des États-Unis aux côtés du peuple vénézuélien et de discuter avec le président Guaido des moyens de favoriser une transition démocratique au Venezuela», avait indiqué un peu plus tôt l’exécutif américain.

Articles similaires