Monde
19:50 28 mars 2020 | mise à jour le: 28 mars 2020 à 20:07 temps de lecture: 3 minutes

Paquebot Zaandam: le Panama autorise finalement la traversée de son canal

Paquebot Zaandam: le Panama autorise finalement la traversée de son canal
Photo: Luis Acosta/AFPLe Zaandam

Le gouvernement panaméen a annoncé samedi qu’il autorisait finalement le paquebot Zaandam, à bord duquel plusieurs cas de COVID-19 ont été déclarés, à traverser le canal de Panama.

«La traversée par la voie interocéanique va être autorisée pour que (le navire) poursuive son voyage», a indiqué dans un communiqué le ministère de la Santé, qui précise que la position du gouvernement a été «réévaluée» pour apporter une «aide humanitaire» au navire.

«Aucun passager ni membre d’équipage ne seront autorisés à débarquer sur le sol panaméen», a toutefois indiqué le gouvernement.

Les autorités panaméennes avaient dans un premier temps autorisé le navire et ses 1800 passagers et membres d’équipage à emprunter le canal de Panama, avant de revenir vendredi sur leur décision pour des «raisons sanitaires».

La compagnie Holland America (groupe Carnival) qui exploite le paquebot avait annoncé vendredi le décès de quatre passagers, sans en préciser la cause, et la contamination d’au moins deux autres au COVID-19.

Elle avait également annoncé le transfert dès samedi des passagers sains à bord d’un autre navire, le Rotterdam, dépêché dans les eaux panaméennes depuis le port de San Diego, aux États-Unis, pour limiter les risques de contamination.

Le Rotterdam a notamment apporté des vivres, du personnel et des tests de COVID-19.

«Le transbordement de passagers ne présentant pas de symptômes du paquebot Zaandam à bord du paquebot Rotterdam a démarré», a indiqué samedi l’Autorité maritime du Panama (AMP) sur son compte Twitter.

Le nombre exact de passagers transférés n’a pas pour l’heure été précisé. Mais vendredi, le ministre panaméen des Affaires maritimes, Noriel Arauz, avait indiqué à l’AFP qu’environ 400 personnes avaient été testées négatif au COVID-19 et pourraient être accueillies à bord du Rotterdam.

La croisière du Zaandam, débutée à Buenos Aires le 7 mars, devait s’achever à San Antonio, au Chili. Mais les autorités chiliennes ont refusé le débarquement alors que plusieurs passagers présentaient des symptômes grippaux.

Les autres ports sud-américains sur sa route lui ont ensuite été fermés en raison des restrictions mises en place par les gouvernements pour tenter de freiner la propagation de l’épidémie de nouveau coronavirus.

Selon la compagnie, les passagers pourraient débarquer au port de Fort Lauderdale, en Floride, aux Etats-Unis.


Tout ce que vous devez savoir sur le coronavirus: abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir tous les soirs, les nouvelles les plus importantes de la journée sur le sujet.

Articles similaires