Soutenez

Les 100 Arabes les plus riches en 2015

Photo: Jasper Juinen/Getty

La section Moyen-Orient du magazine Forbes a dressé récemment la liste des Arabes les plus riches en 2015. Un palmarès qui consacre les Saoudiens, mais avec quelques surprises!

Sans surprise, le Saoudien Al Walid Ben Talal est l’Arabe le plus riche au monde. Il trône au sommet de ce classement avec une fortune estimée à 22,6 milliards de dollars américains. Il est talonné par le Libanais Josef Safra avec 17,3 milliards et le Saoudien Mohammed Al Amoudi et ses 10,8 milliards.

La fortune totale des 100 Arabes les plus riches vaut 172,42 milliards de dollars américains, comparativement aux 166,2 milliards de dollars de la liste de l’an dernier. Cette année, 15 nouveaux riches ont ainsi rejoint cette liste, 56 autres ont vu accroître leur richesse, 6 ont maintenu leur richesse au même niveau que celui de 2014 alors que 23 ont vu diminuer leur fortune.

Les 100 Arabes les plus riches représentent 12 des 22 pays de cette région. L’Arabie Saoudite trône à la tête de ce palmarès avec 41 multimillionnaires, suivi de l’Égypte (14), les Émirats arabes unis (11), le Liban (10), le Koweït (8), le Maroc (5), la Syrie (4), la Jordanie (2), le Qatar (2), l’Algérie (1), Oman (1) et le Soudan (1).

Les Arabes comptent donc 49 milliardaires, 2 nababs dont la fortune dépasse les 900 millions et 8 autres qui possèdent plus qu’un demi-milliard.

Les 49 milliardaires arabes sont issus de 11 pays. Sans surprise, les Saoudiens arrivent en tête avec 11 milliardaires talonnées par 9 Égyptiens, 9 Libanais, 5 Koweitiens, 4 Émiratis, 4 Syriens, 3 Marocains, 1 Jordanien, 1 Algérien, 1 Omani et 1 Soudanais.

Le fait le plus étonnant de cette liste nous vient du Koweït. Pour la première fois, une femme a intégré ce groupe sélect des 100 Arabes les plus riches. Il s’agit de la Koweitienne Sheikha Suad Al Homaizi qui détient une fortune de 147,41 millions.

Un autre fait étonnant se répète d’année en année: aucun Qatari ne figure parmi les milliardaires arabes et seulement deux Qataris figurent sur cette liste des 100 Arabes les plus riches. Pourtant, le Qatar éblouit le monde par son faste depuis les années 1990.

Par ailleurs, l’Égypte, un pays éclaboussé par le printemps arabe et plombé par une crise politique infernale ainsi que la recrudescence des attentats terroristes, place 14 de ses citoyens parmi les Arabes les plus riches.

Neuf parmi eux ont vu leur fortune accroître en 2015. Même en nombre des milliardaires, les Égyptiens arrivent en deuxième position ex-aequo avec les Libanais derrière les Saoudiens.

L’argent ne dort jamais!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.