Monde

Attentat à Nice: la classe politique réagit

An ambulance and police officers are seen after a truck drove on to the sidewalk and plowed through a crowd of revelers who'd gathered to watch the fireworks in the French resort city of Nice, southern France, Friday, July 15, 2016. A spokesman for France's Interior Ministry says there are likely to be "several dozen dead" after a truck drove into a crowd of revelers celebrating Bastille Day in the French city of Nice. (AP Photo/Ciaran Fahey) Photo: Ciaran Fahey/The Associated Press

De nombreux politiciens et chefs d’État ont réagi à l’attaque meurtrière survenue jeudi à Nice, en France. Un forcené au volant d’un camion a foncé dans la foule massée sur la promenade des Anglais pour les célébrations du 14 juillet, faisant au moins 80 morts et plusieurs dizaines de blessés selon les autorités françaises.

Le premier ministre Trudeau a déclaré que les Canadiens étaient «bouleversés» par l’événement.

De son côté, le président Obama, a condamné cette attaque et a offert l’aide américaine pour l’enquête.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a offert sa solidarité aux Niçois. D’ailleurs les drapeaux de l’hôtel de ville ont été mis en berne, alors que les couleurs du drapeau français illuminent l’édifice.

https://twitter.com/MinCanadaAE/status/753734823831896065

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/753720863606775809

https://twitter.com/alexcloutier/status/753729824326348800

Articles récents du même sujet