Opinions
03:00 26 juillet 2019 | mise à jour le: 26 juillet 2019 à 08:00 temps de lecture: 3 minutes

Retournons

Retournons

Le rassemblement Chiiwetau à Waswanipi bat son plein. Comme je vous disais il y a deux semaines, Chiiwetau, c’est un événement annuel au cours duquel ma communauté retourne au site de l’ancien poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Jadis, les gens de Waswanipi y passaient l’été, avant de retourner en forêt en septembre. Pour s’y rendre, on prend un chemin de gravelle sur environ 35 km, puis on fait le reste en bateau. On a juste à attendre à la descente de bateau, et des employés viennent nous chercher. Ces «taxis» opèrent environ 12 heures par jour. 

Comme j’ai une grande passion pour faire la vaisselle, je me suis dit que j’allais me rendre utile et aider Judy, Lianna et Albert dans la cuisine. C’est ce qui est beau avec Waswanipi: si tu veux aider dans un événement, on va t’accueillir à bras ouverts. En arrivant, mes cousins m’ont tout de suite trouvé une place où dormir et m’ont fait faire le tour du site. Il y a plusieurs camps, au vieux poste, dont certains datent d’une cinquantaine d’années. Mon cousin y passe plusieurs semaines afin de détruire ceux qui tombent en ruines, d’en bâtir de nouveaux et de solidifier ceux qui sont vieux. Il m’a aussi dit qu’il a demandé à la Compagnie de la Baie d’Hudson de venir ramasser ce qu’ils ont laissé derrière. Comme on dit, il ne niaise pas avec la puck.

Chiiwetau ne serait pas Chiiwetau sans l’esturgeon fumé. J’ai pu voir l’ensemble du processus et je peux maintenant me vanter de savoir arranger un esturgeon. Les Cris disent qu’en manger rend somnolent. Les cuisiniers ont pris soin d’aller en distribuer aux aînés sur le site. J’en ai mangé avec la femme de mon regretté oncle Wally Saganash, Emma, dans son petit camp. Elle m’a raconté des histoires du vieux poste et du temps où son mari et elle venaient à l’événement. Le bonheur, c’est de manger un poisson aux allures de dinosaure en écoutant Emma parler de mon oncle et de ma grand-mère. 

J’ai fait une réaction, parce que j’ai été vicieusement attaquée par les mouches noires. Je me suis aussi accidentellement brûlée le visage avec de la Watkins 30% (les vrais savent que c’est le meilleur anti-moustiques), mais ça reste quand même une des plus belles fins de semaine de mon été. Demain, je vais fermer mon cellulaire, aller attendre à la descente de bateau et retourner laver la vaisselle.

Articles similaires

03:46 12 juillet 2019 | mise à jour le: 11 juillet 2019 à 21:49 temps de lecture: 3 minutes
Niipin