La Milléniale

Ce qui est vraiment triste de la saga Kardashian-Jenner-Woods

Ce qui est vraiment triste de la saga Kardashian-Jenner-Woods

Il fallait vivre sous une roche pour ne pas être exposé, dans la dernière semaine, aux potins impliquant Khloe Kardashian, sa petite sœur Kylie Jenner et la meilleure amie de cette dernière, Jordyn Woods. Si jamais vous viviez effectivement sous une roche (ou que vous vous tenez simplement très loin de tous les ragots de Hollywood, ce qui n’est vraiment pas une mauvaise chose) je vous dresse le bref portrait de la situation: le chum de Khloe, le joueur de basketball Tristan Thompson, a été vu dans un party privé quelques jours après la Saint-Valentin en train d’embrasser Jordyn Woods, qui fait pratiquement partie de la famille Kardashian-Jenner puisqu’elle est la BFF de Kylie Jenner depuis plusieurs années et qu’elle habite chez elle. Après cette fameuse soirée, Tristan aurait aussi invité Jordyn chez lui pour un after party avec d’autres amis et elle aurait fini par y passer la nuit.

Que vous suiviez avec avidité les potins de la famille Kardashian ou qu’ils vous passent cent pieds par-dessus la tête, ça n’a pas d’importance si vous lisez ce texte. Aucun nouvel élément de la saga ne vous sera dévoilé ici. Moi ce dont j’ai envie qu’on se parle, c’est de ce qui est vraiment triste dans toute cette histoire.

Dans les médias depuis une semaine, on fait état des moindres faits et gestes de Khloe Kardashian, Kylie Jenner et Jordyn Woods. Il serait presque impossible d’énumérer toutes les futilités qui ont été rapportées en un si court laps de temps. De toute façon, ce qui a retenu mon attention, c’est qu’il manque presque toujours un nom dans les gros titres qui circulent: celui de Tristan Thompson.

Tristan Thompson multiplie les infidélités, incluant un épisode très médiatisé qui a eu lieu l’an dernier, dans les heures précédant le moment où Khloe a donné naissance à leur fille True. Depuis qu’il est en couple, il a été photographié ou filmé avec des femmes inconnues à son bras (souvent plus qu’une femme à la fois) à de nombreuses reprises. En gros, le gars, c’est un crotté. Et c’est probablement le pire crotté dans toute cette histoire. Pourtant, il ne reçoit pas la moitié des insultes que peuvent recevoir en ce moment Jordyn Woods et même, croyez-le ou non… Khloe Kardashian!

Selon #lesgens, Jordyn Woods est une salope qui a trahi sa «famille d’adoption». Khloe Kardashian est une niaiseuse qui se laisse tromper et qui n’apprend pas de ses erreurs – ses erreurs étant les fois où son chum a été infidèle et qu’elle est restée avec lui. Et Kylie Jenner, si elle décide de garder contact avec sa meilleure amie, aura sûrement droit à l’étiquette de sœur indigne.

Tristan Thompson, lui, s’en tire sans trop se faire écorcher parce qu’on aime encore mieux, en 2019, mettre la faute sur les femmes et les regarder se «crêper le chignon», une expression qui en dit d’ailleurs long sur le mépris collectif qu’on a pour des femmes qui se battent. Finalement, ce qui est vraiment triste de la saga Kardashian-Jenner-West finalement, c’est que le nom de Thompson n’y figure même pas.