Le Sportnographe
22:24 2 août 2012 | mise à jour le: 9 février 2015 à 13:44 temps de lecture: 2 minutes

Focus sur les Jeux

Focus sur les Jeux
Photo: Archives Getty

Peu de gens le réalisent, mais les Jeux olympiques de Londres battent en ce moment leur plein.

C’est que nous sommes submergés par l’actualité ambiante et oublions parfois de lire les 52 pages consacrées aux Olympiques de nos quotidiens quotidiens (est-ce un pléonasme?). Nous allons donc profiter de cette tribune pour redonner à cet événement sportif la visibilité qu’il mérite.

Persévérance
Commençons avec Trucmuche Machin-Chose (ah ces noms composés!), le petit judoka de Québec qui a remporté la médaille de bronze. Ça ne vous fait pas penser à P.K. Subban, qui est lui aussi un exemple de persévérance? Justement, Subban est sur le point de signer un mirobolant contrat qui devrait passablement augmenter sa confiance en lui et l’encourager à faire de dangereuses montées à l’emporte-pièce qui mettront son équipe dans le trouble. Genre.

Que dire des performances de nos petits Québécois lors de ces J.O.? Shane Doan n’oserait sûrement pas les traiter de «fucking grenouilles». D’ailleurs, ce dernier ne s’est toujours pas branché quant à son avenir. Paraît qu’il intéresserait Canadien, notamment parce qu’il est le cousin de Carey Price. Ce serait sans doute une bonne acquisition de Marc Bergevin puisqu’il pourrait stooler à son papa les frasques du cow-boy gardien qui a une petite tendance à fréquenter les tavernes branchées de la rue Crescent. Une perspective qui devrait inciter Price à se concentrer à arrêter des rondelles.

[pullquote]

Scandales
D’autre part, il était assez drôle de voir les disqualifiées du badminton (à ne pas confondre avec «bagminton», un mot très populaire, mais qui n’existe pas) s’échanger des moineaux qui battaient de l’aile. Les Québécois ont rapidement détecté qu’il se passait quelque chose de louche. Faut dire que la corruption est un des enjeux électoraux de la présente campagne et qu’on a l’œil pour la magouille de par chez nous, surtout lorsqu’on se poigne le moineau dans le filet.

Nos athlètes travaillent des années pour s’élever à de tels niveaux. Il faut passer outre l’actualité brûlante de Canadien et ces élections déterminantes pour la province. Faites comme nous, gardez le focus sur les Olympiques.