Santé
08:10 9 novembre 2020 | mise à jour le: 9 novembre 2020 à 10:12 temps de lecture: 2 minutes

COVID-19: Pfizer et BioNTech annoncent des résultats encourageants

COVID-19: Pfizer et BioNTech annoncent des résultats encourageants
Photo: 123rf.com

Les firmes pharmaceutiques Pfizer et BioNTech ont annoncé ce lundi que leur vaccin contre la COVID-19 était efficace à plus de 90%. C’est le premier vaccin à présenter des résultats positifs dans un essai clinique à grande échelle.

Le PDG de Pfizer, le Dr Albert Bourla a commenté cette avancée dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19 : «Aujourd’hui est un grand jour pour la science et l’humanité. La première série de résultats de notre essai de phase 3 sur le vaccin COVID-19 fournit les premières preuves de la capacité de notre vaccin à prévenir COVID-19».

Le groupe compte émettre dans le courant du mois une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence à la Food and Drug Administration américaine. Pfizer et BioNTech estiment être en mesure de produire 50 millions de doses de ce vaccin d’ici la fin de l’année. La production augmenterait à 1,3 milliard de doses en 2021.

Selon les résultats préliminaires, l’immunité serait obtenue 7 jours après la seconde dose et 28 jours après la première dose.

Pas une panacée

Neuf autres candidats vaccins sont actuellement en phase 3 d’essais cliniques, mais Pfizer et BioNTech sont les premiers à diffuser de tels résultats. Parmi les autres vaccins potentiels, on note celui de Moderna, celui de l’Université Oxford et Astrazeneca et plusieurs candidats chinois.

Malgré des résultats encourageants, la pandémie ne sera toutefois pas réglée selon une revue de la littérature scientifique publiée en septembre.

Selon cette revue, les principaux candidats vaccins, dont celui de Pfizer, pourraient bel et bien conférer une immunité dans les bronches et les poumons. Mais pas dans les voies respiratoires supérieures (nez, bouche, larynx). Ce qui signifie que la personne vaccinée serait protégée contre les symptômes les plus graves de la COVID-19, mais pourrait toujours être porteuse du virus et le propager à d’autres.

La durée de l’immunité est aussi une question qui demeure sans réponses pour tous les vaccins potentiels.

Articles similaires