Société

Les complotistes vus par la science

L’étude a révélé qu’au moins une facette de chaque trait de personnalité lié à la tétrade noire était associée aux idées conspirationnistes. Photo: iStock

Des traits comme le machiavélisme, le narcissisme, la psychopathie et le sadisme pourraient être liés à la croyance des théories du complot. Métro examine une nouvelle étude sur ce sujet.

Il y a de nombreuses théories du complot qui circulent dans le monde. Et même s’il appert que seulement certains petits groupes dans la société y croient, elles sont très populaires. Et maintenant, une étude menée par des chercheurs de l’Université de l’Oregon aux États-Unis a lié la tendance à croire à de telles théories à ce que l’on appelle en psychologie la tétrade noire.

La tétrade noire comprend des traits de personnalité antagonistes et désagréables: le narcissisme, le machiavélisme, la psychopathie et le sadisme. 

Dans le cadre de cette étude, 474 sondages et médiations ont été menés en ligne sur les traits liés à la tétrade noire, ainsi qu’une évaluation de la tendance des gens à croire aux théories du complot. Les résultats révèlent que les gens qui ont des traits de personnalité sombres sont plus susceptibles de croire à ces théories.

Méfiants naturellement

L’étude a également souligné qu’au moins une facette de chaque trait lié à la tétrade noire est associée à des idées de complot, et presque toutes les associations pouvaient être attribuées, en partie, à la tendance des personnes ayant une personnalité aversive à avoir des croyances étranges, à être fatalistes et à se méfier des autres.

Mais pourquoi les gens qui ont ces traits de personnalité croient-ils aux théories du complot ?

Cameron S Kay, chercheur au Département de psychologie de l’Université d’Oregon et auteur de l’étude, explique que cela se produit parce que ces individus sont sujets à des délires et à la méfiance. «L’étude indique aussi que la raison pour laquelle les gens qui ont ces traits sont attirés par les théories du complot est qu’ils sont sujets à des délires, sont naturellement méfiants à l’égard des autres et croient que le monde est en train de devenir incontrôlable», dit-il en entrevue à Métro.

«J’ai commencé à étudier la tétrade noire parce que j’assume que la plupart des gens sont intrinsèquement «bons», mais je suis intéressé par les croyances et les comportements qui conduisent la société à qualifier quelqu’un comme étant «mauvais».»

Cameron S Kay, chercheur au Département de psychologie de l’Université d’Oregon, aux États-Unis.

Quatre théories du complot populaires

La Terre est plate

Cette théorie est devenue très populaire ces dernières années. Elle stipule que contrairement à ce que les scientifiques disent, notre planète est plate. Les adeptes de cette théorie croient que tout ce qui est publié par la NASA est faux et que les humains n’ont jamais voyagé dans l’espace.

Le réseau 5G propage la COVID-19

Il est en activité depuis à peine un an, mais le réseau 5G est déjà sujet à plusieurs théories du complot. Selon l’une d’entre elles, la COVID-19 existe vraiment, mais elle n’est pas causée par un virus, mais bien les réseaux cellulaires 5G. 

Les changements climatiques sont un canular

Malgré le fait que nous commençons déjà à ressentir les effets du réchauffement climatique, de nombreuses personnes, y compris certains responsables gouvernementaux et des politiciens, affirment que le phénomène des changements climatiques n’existe pas.

Le vaccin contre la COVID-19 inclut une micropuce

Une théorie du complot stipule que les vaccins contre le nouveau coronavirus sont dotés d’une puce afin d’établir un système de surveillance mondial.


Pour s’informer

Sur OHdio / Radio Canada : Convictions

Sur Radio France / France culture : Mécaniques du complotisme

Articles récents du même sujet