Soutenez

Mes trucs et conseils pour se choisir un bon mot de passe fort et sécuritaire


Quand vient le temps de se créer un mot de passe sur le web, nombreux sont ceux qui font des choix non sécuritaires avec des associations trop faciles à découvrir. Découvrez mes trucs et conseils pour choisir un mot de passe fort, sécuritaire et qui n’a pas de chance d’être déchiffré.

Il fut un temps, il y a plusieurs années, on n’avait besoin que d’un seul mot de passe très solide.

Cependant, depuis plusieurs années, avec toutes les histoires de vols d’identité, d’informations et les fuites de données, la sécurité liée à l’univers du monde numérique s’est beaucoup complexifiée.

Les fraudeurs sont meilleurs et ça fait en sorte que nous, comme utilisateurs, on doit lever la barre de notre sécurité en ligne.

Résultat, on ne doit plus avoir un seul mot de passe, mais bien une panoplie d’entre eux qui sont indéchiffrables, et surtout à usage unique.

Les gestionnaires de mot de passe, la solution optimale

La meilleure réponse à la question « comment choisir un bon mot de passe fort » est simple, et c’est de laisser un gestionnaire les générer à notre place.

Ils permettent non seulement de stocker nos mots de passe, mais aussi d’en générer qui sont forts et complexes, de sauvegarder nos divers identifiants, numéros confidentiels et documents importants et pour surveiller si certains de ces codes sont menacés par une brèche de sécurité.

Parmi mes suggestions, on retrouve:

Quelques trucs pour dépanner et vite créer un mot de passe fort

Si pour 1001 raisons on doit se créer un mot de passe dans l’immédiat et qu’on n’a pas de gestionnaire de mots de passe sous la main, il existe quand même quelques trucs pour faire en sorte qu’il soit tout de suite fort.

D’abord, on peut se servir d’un outil en ligne comme celui de motdepasse.xyz. En gros, il s’agit d’un générateur qui nous suggère un code en fonction d’options à cocher, par exemple:

  • L’inclusion de chiffres aléatoires de 0 à 9;
  • L’inclusion de lettres majuscules et/ou minuscules aléatoires;
  • L’ajout de caractères spéciaux, comme ! $%?*&;
  • L’exclusion de caractères similaires, comme oO0;
  • Le nombre de caractères total entre 4 et 512, et plus encore.

Le hic, c’est que comme le mot de passe ci-dessus sera très complexe, c’est très improbable qu’on s’en rappelle sans avoir besoin de le noter quelque part.

L’idéal serait de le noter dans un gestionnaire de mot de passe, mais c’est un peu revenir à la case départ.

Considérant qu’un bon mot de passe doit être idéalement composé de lettres, de chiffres et de caractères spéciaux, voici mon truc pour s’en créer un complexe, sécuritaire, mais mémorisable.

Il s’agit de se choisir un mot ou une phrase et de substituer certaines lettres pour des chiffres et des caractères spéciaux qui leur ressemblent, comme notamment:

I = ! ou 1
E = 3
C = (
D = )
O = 0 ou *
G = &
X = %
S = 5 ou $
A = @ ou 4

Bref, 

Patate = p@t4t3
Vanessa = v@n3$5@
Ghyslain = &hysl@!n

Non seulement c’est simple comme bonjour, mais ça évite aussi les combinaisons évidentes comme le fameux « prénom + année de votre naissance », une association qui pourrait d’ailleurs être devinée simplement en allant sur notre profil Facebook!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.