Techno

Google permet maintenant de gérer son dossier médical

Google Health, le service
de Google qui permet de se créer un dossier médical en ligne, est
désormais disponible en version bêta pour le grand public.

S’il
n’est pas possible au Canada d’importer automatiquement son dossier
médical à partir d’une clinique ou d’une pharmacie (ce qui est faisable
dans certains cas aux États-Unis), il est possible d’y entrer ses
informations à la main, notamment ses maladies, ses médicaments, ses
allergies, différents résultats (comme des résultats sanguins), les
opérations que l’on a subies et les vaccins que l’on a reçus.

Google Health
permet par la suite d’accéder à son dossier médical de n’importe où, de
mettre en garde contre une possible interaction entre différents
médicaments, et aide à trouver certains services médicaux.

En plus des interactions entre médicaments, Google Health peut
également avertir par exemple d’un risque d’allergie médicale pour un
patient.

Google a répété à plusieurs reprises au cours des derniers mois que
son expansion vers le domaine médical est tout à fait logique puisque
des millions de requêtes concernant des questions médicales sont
effectuées chaque année par les internautes.

Pour le moment, Google Health ne contient aucune publicité, chose
qui devrait rassurer les groupes pour le respect de la vie privée qui
craignaient que Google se serve des informations contenues dans les
dossiers médicaux pour les transmettre à ses annonceurs.

Un autre souci de certains groupes est la possibilité pour des
compagnies tierces d’offrir des services sur Google Health. Même si les
règlements pour qu’ils utilisent les données médicales (avec le
consentement des utilisateurs) seront très stricts, il pourrait être
difficile pour Google de contrôler de près ces compagnies lorsque son
service prendra de l’ampleur.

Articles récents du même sujet