Techno

Sécurité: passeports électroniques piratés en quelques minutes

Les nouveaux passeports avec puce
électronique utilisés dans certains pays peuvent être modifiés en
quelques minutes avec l’équipement approprié, selon ce qu’a révélé hier
le Times de Londres.


Les passeports électroniques – qui devraient arriver au Canada en 2011
– sont des passeports réputés pour être impossibles à falsifier, qui
contiennent une puce où peuvent être stockées une photo numérique, les
informations biographiques et les informations biométriques du
détenteur «officiel» du passeport.

Deux passeports ont toutefois été clonés et altérés
par Jeroen van Beek, un chercheur en sécurité informatique, pour le
quotidien Times de Londres, le tout en utilisant un lecteur de cartes
acheté pour 80$ et deux cartes de 20$. Les deux puces modifiées en
moins d’une heure ont été reconnues comme étant valides par le logiciel
de lecture de passeports officiel approuvé par l’ONU.

En théorie, de telles puces modifiées devraient être détectées aux
frontières puisqu’une clé qu’elles contiennent ne correspondrait pas à
celle qui se trouve dans une base de données internationale, mais en
pratique, selon le Times de Londres, ce système sera vraiment
sécuritaire uniquement lorsque tous les 45 pays qui comptent utiliser
des passeports électroniques s’en serviront, ce qui ne sera pas le cas
avant plusieurs années.

Articles récents du même sujet