Techno

Facebook: un moyen moderne pour trouver le bon sang

La création d’une page
Facebook a permis à la famille d’un étudiant britannique blessé à
l’étranger de trouver, même en étant située à plusieurs milliers de
kilomètres de distance, six litres de sang compatibles avec son groupe
sanguin très rare: O négatif.

Phillip Pain (photo) – en voyage au Mexique
pour fêter le Nouvel An – s’est fracturé des vertèbres, les deux jambes
et a perdu beaucoup de sang à la suite d’une chute nocturne du haut du
balcon de son hôtel, situé au septième étage.

À son arrivée à l’hôpital, les médecins se sont rendu compte qu’ils
ne disposaient pas de réserve correspondant à son groupe sanguin.
Puisqu’il avait urgence médicale, la famille du jeune homme de 20 ans a
donc décidé de lancer le lendemain, un appel à la solidarité en créant
une page Facebook (en anglais et en espagnol) depuis l’Angleterre: «O negative donnors urgently needed in Mazatlan, Mexico to save Phillip Pain».

Résultat fort étonnant: 11 200 internautes se sont inscrits à cette
page, ce qui a permit de diffuser rapidement la demande urgente de
donneurs de sang O- au Mexique. Dans les douze heures suivantes, six
litres de sang étaient arrivés en Floride avant d’être relayés jusqu’au
Mexique.

Ce don répondant à un appel virtuel communautaire a permis de sauver
la vie de Phillip Pain, malgré le fait qu’il soit encore en très
mauvais état. Les analyses sanguines ont déterminé qu’il était ni en
état d’ébriété ni sous l’influence de drogues lorsqu’est survenu
l’accident. D’ici à ce que Phillip Pain soit parfaitement rétabli, la
famille de Southampton continuera d’informer les internautes de son
bilan santé, via la page Facebook.

Articles récents du même sujet