Techno
12:35 3 février 2016 | mise à jour le: 3 février 2016 à 12:36 Temps de lecture: 4 minutes

Non, ceci n’est pas ce qui se passe dans votre corps si vous mangez deux bananes par jour

Non, ceci n’est pas ce qui se passe dans votre corps si vous mangez deux bananes par jour

L’inspecteur viral n’est pas expert en nutrition.

Par contre, il est expert en matière fécale bovine (bullshit) qui circule sur le web. Voilà pourquoi, quand on écrit un article qui prétend savoir exactement ce qui se passe dans un corps humain après avoir mangé un aliment et que ce n’est pas un article de 8000 mots avec une cinquantaine de références à des articles scientifiques, disons que des petites alarmes ont sonné.

Des versions de cet article ont été reprises maintes fois par plusieurs sites de poubelles virales et partagé plusieurs dizaines de milliers de fois.

Pourtant, rien n’est aussi simple que ça en nutrition.

L’inspecteur a donc fait appel à son ami Bernard Lavallée, alias le Nutritionniste urbain qui, lui, EST expert en nutrition. Quand l’inspecteur l’a contacté par téléphone pour lui demander ce qu’il pensait de cet article, il s’est mis à rire. «C’est un peu n’importe quoi, on va se le dire», a-t-il admis.

Ça commence bien.

«Oui, c’est vrai que manger une banane c’est bon pour la santé. C’est un fruit, ça contient des fibres et nous sommes bien contents de ça. C’est certain que c’est bénéfique d’ajouter des fruits et légumes à son alimentation, explique-t-il. Mais la réalité, c’est que dans la vie, tu n’es pas supposé manger juste des bananes, t’es supposé manger plein d’aliments différents. Tous ces aliments contiennent des milliers de molécules différentes, plein de molécules qu’on ne connaît pas encore et qui ont probablement des impacts qu’on ne connaît pas non plus.»

M. Lavallée assure qu’on ne peut pas savoir précisément ce qui se passe dans le corps quand on mange un aliment. «Déjà, de dire ‘quand tu manges telle affaire il se passe telle affaire dans ton corps’, c’est difficile à dire pour vrai, on ne le sait pas nécessairement», juge-t-il.

Quelques «faits» de l’article démentis

En ce qui a trait à notre article sur les bananes, M. Lavallée accroche dès la première phrase, qui affirme que les bananes sont riches en potassium. «Je ne sais pas comment la banane s’est bâtie la réputation d’être riche en potassium. C’est vrai qu’elle est riche en potassium, mais tous les fruits et légumes sont riches en potassium en fait», avance-t-il.

Une collègue de l’inspecteur lui a fait remarquer que, dans le film de Disney Chérie, nous avons été rétrécis (Honey, we shrunk ourselves), un personnage tombe inconscient et un autre dit «donnez-lui des bananes, il manque de potassium!». Est-ce que ce film aurait popularisé l’idée? C’est très possible.

Dans l’article, on suggère que manger une ou deux bananes avant un entraînement réduit les crampes musculaires. Cela fait rire le Nutritionniste urbain, puisqu’il y a eu des études qui se sont penchées précisément sur cette question. Voici une citation d’une étude de Kevin C. Miller publiée en 2012 dans le journal scientifique Journal of Athletic training, où on a donné 2 portions de bananes avant de faire 60 minutes d’entraînement:

«Il est improbable que les bananes préviennent les crampes musculaires pour deux raisons: 1) L’augmentation en potassium a été marginale et dans les paramètres cliniques normaux. 2) Les changements en potassium n’arrivent pas assez vite pour aider les athlètes qui s’adonnent à des sports de courte ou moyenne durée», a-t-on trouvé.

Donc c’est ça qui est ça.

L’inspecteur rajouterait que l’article affirme que les bananes sont particulièrement riches en tryptophane, ce qui aiderait pour la dépression. Or, même si c’est vrai (et ça reste à prouver), il y a 100 fois plus de tryptophane dans le blanc d’oeuf, et 5 fois plus dans le lait 2%.

Et cette idée que les bananes sont bonnes pour les brûlements d’estomac? Voici ce qu’une lectrice a eu à dire sur Facebook:

Capture d’écran 2016-02-03 à 11.18.08

Elle est loin d’être la seule.

Conclusion

La morale de l’histoire, selon le Nutritionniste urbain: il y a très peu de preuves que des aliments servent à prévenir ou guérir des maux, sauf dans des cas de carences graves telles l’anémie ou le scorbut. «La réalité est que dans la vie, quand t’as pas le scorbut ou des carences en nutriments, c’est très rare qu’on va trouver des preuves comme quoi on doit manger plus de tel nutriment ou un autre», conclut-il.

Mangez-donc des bananes, c’est bon pour la santé et c’est délicieux! Mais ne pensez pas que c’est un médicament.

Articles similaires