Sports
10:23 27 avril 2017 | mise à jour le: 27 avril 2017 à 10:23 Temps de lecture: 2 minutes

Rémi Fortier confirme son record mondial au développé couché

Rémi Fortier confirme son record mondial au développé couché
Photo: Adam Palmer/Collaboration spéciale

Le nom de Rémi Fortier figure maintenant dans les livres de la Fédération internationale de dynamophilie (FID).

Lors du championnat mondial présenté du 16 au 22 avril à Killeen, au Texas, Fortier a soulevé une charge de 175 kg à son troisième essai en développé couché dans la division maître 2 (50-60 ans).

«Je vais m’entraîner intensivement pour retourner au mondial l’an prochain.» – Rémi Fortier

L’athlète de Saint-Georges avait déjà battu le record mondial de 170,5 kg en mars dernier à Saguenay lors du championnat canadien. Rémi Fortier avait alors soulevé une charge de 172,5 kg.

Pour que le record soit officialisé par la FID, celui-ci devait toutefois répéter sa performance au championnat mondial.

«Avant le départ, je n’ai eu qu’une semaine pour me remettre en forme à la suite d’une bonne grippe. Malgré tout, mon objectif était de dépasser ce que j’ai fait au Canada», dit-il.

Ce résultat est d’autant plus impressionnant que Rémi Fortier a renoué avec la dynamophilie cet hiver après huit ans loin des compétitions.

Initié à la dynamophilie à 14 ans, il a été le premier Québécois d’âge junior à participer au championnat mondial en 1985 du côté de l’Allemagne. Rémi Fortier était également présent aux championnats mondiaux en 1988 au Luxembourg et en 1994 aux États-Unis.

«Tant que la santé est là, ça me donne le goût de continuer pour battre mon propre record. Je vais m’entraîner intensivement pour retourner au mondial l’an prochain», mentionne-t-il.

Comme aucune bourse n’est remise aux champions lors des compétitions, Rémi Fortier doit assumer toutes les dépenses liées à son sport. «Je vais tenter d’aller chercher des commandites. Ce sera plus facile avec ce résultat qui parle de lui-même», croit-il.

Articles similaires