Sports

Les Lions n'aspirent plus aux éliminatoires

CINCINNATI — Manquant nettement de conviction pour un club dans leur situation, les Lions ont été battus 26-17 par les Bengals de Cincinnati, dimanche, ce qui met fin aux espoirs de Detroit de se faufiler en éliminatoires.

Pour espérer en faire partie, les Lions (8-7) devaient l’emporter et compter sur l’aide de quelques équipes pour des résultats favorables.

«Nous n’avons pas été efficaces dans toutes les situations, a mentionné l’entraîneur-chef des Lions, Jim Caldwell. Chaque fois que tu perds, toutes les situations peuvent être prises en considération.»

Les Bengals (6-9) mettaient fin à une série de trois défaites. Les Lions avaient gagné leurs deux dernières rencontres, mais ils sont tombés à plat quand ils pouvaient difficilement se le permettre.

Les Lions ont acquis une fragile avance de 17-16 avec 9:49 à disputer au dernier quart, quand Tion Green a réussi une course de touché de cinq verges.

Les Bengals ont toutefois pris les commandes cinq minutes plus tard, avec un placement de 51 verges de Randy Bullock.

Giovani Bernard a ponctué le gain avec une course payante de 12 verges, avec moins de deux minutes au cadran. Ce dernier a brillé avec 116 verges terrestres, épaulé par les 81 verges de réceptions d’A.J. Green.

«Nous n’avons rien fait qui vaille aujourd’hui», a avoué le receveur des Lions Marvin Jones fils.

Andy Dalton a obtenu 238 verges aériennes, avec une passe de touché et une interception. Son vis-à-vis Matthew Stafford a récolté 203 verges, avec le même bilan touché – interception.

«Nous devons jouer pour beaucoup de choses nous aussi. Le logo sur notre chandail et le nom derrière, a affirmé Bernard. C’était le message de notre entraîneur-chef Marvin Lewis cette semaine.»

La meilleure passe de Stafford est survenue en fin de premier quart, un envoi parfaitement lobé sur le flanc droit à Eric Ebron, pour un touché de 33 verges.

«Ce n’est jamais amusant de se faire éliminer, a déclaré Stafford, qui a complété 19 de ses 35 passes. Ce n’est pas amusant du tout.»