Sports
14:43 30 août 2012 | mise à jour le: 9 février 2015 à 13:41 temps de lecture: 2 minutes

Non au PQ, oui à Canadien

Vous le savez, nous, au Sportnographe, sommes plutôt progressistes. Par exemple, nous nous sommes déjà prononcés en faveur de la nomination de Danielle Sauvageau comme coach de Canadien et nous sommes en faveur d’utiliser deux ailiers gauches par trio. Nous avons aussi un petit penchant souverainiste puisque nous rêvons de voir une équipe Québec perdre 4-3 en huitième de finale des Olympiques de Sotchi contre la Hongrie.

Taxer les riches
Par contre, depuis que nous avons appris par l’entremise du Canal Argent, qui citait un courageux ancien joueur de Canadien qui désire garder l’anonymat (selon nous, ça ne peut être qu’Andreï Kostitsyn), que l’élection potentielle du Parti québécois pourrait nuire aux chances de Canadien d’embaucher un joueur autonome d’envergure, la table éditoriale du Sportnographe a décidé d’inviter toute la population à voter contre le PQ.

En effet, puisque le PQ de Pauline Marois (qui ne connaît visiblement rien au hockey) veut augmenter les impôts des plus riches, nos joueurs vedettes comme Andreï Markov, Carey Price ou… euh… Andreï Markov, paieraient beaucoup plus d’impôts. Ceux-ci seraient donc moins enclins à venir jouer de par chez nous.

Peut-être que cela aiderait à limiter le temps d’attente dans nos urgences, à financer la réparation de nos routes et nous permettrait certainement de nous offrir la gratuité scolaire, mais qu’en est-il des performances de la Flanalette? À quoi sert-il d’avoir une province prospère et égalitaire si Canadien croupit dans les bas-fonds du classement et si Travis Moen se ramasse sur le premier trio?

Votons quelqu’un d’autre
Pour le bien de Canadien, peut-être au détriment de notre nation, le peuple Québécois doit voter pour n’importe qui sauf le PQ. Il y a sans doute un parti libertarien près de chez vous qui prône l’abolition des impôts et qui transformera le Québec en paradis fiscal pour de potentiels joueurs de Canadien. Avec pas de Pauline Marois à la mairie, on va l’avoir notre coupe Stanley! Yeah!

[pullquote]