Sports

Manfred en accord avec le retour d'Osuna

WASHINGTON — Bien qu’une accusation légale pourrait être en suspens, le baseball majeur ne voit pas d’inconvénient au retour du stoppeur des Blue Jays Roberto Osuna, qui était suspendu en lien à la politique des ligues majeures sur la violence au foyer.

Osuna a accepté une suspension qui va prendre fin le 4 août. Il n’a pas lancé depuis le 6 mai; deux jours plus tard, il a été placé en congé administratif, accusé d’assaut à Toronto.

«Si la politique mène à son retour au jeu après une très longue suspension alors qu’il y a des procédures criminelles non résolues, je suis en paix avec ça. La politique a été ainsi négociée, a dit le commissaire Rob Manfred. Vous ne pouvez pas tenir compte de tous les bienfaits de la politique et faire volte-face en disant, ‘dans ce cas-là je n’aime pas le dénouement, alors ça va se passer autrement’.»

Osuna va rater 89 jours, ce qui va le priver d’environ la moitié de son salaire de 5,3 M $. De façon confidentielle, il va participer à un programme d’évaluation et de traitement, supervisé par les grandes ligues et l’Association des joueurs.

«J’estime que le processus s’est déroulé correctement», a indiqué le numéro 1 de l’Association des joueurs, Tony Clark.

Osuna a fait une deuxième apparition dans les mineures mardi, lançant pendant une manche avec Dunedin, au niveau A.

Le droitier de 23 ans a récolté neuf sauvetages avec les Blue Jays cette année, affichant une moyenne de 2,93. Il a fait partie des étoiles de l’Américaine l’année dernière, terminant la saison avec 39 sauvetages.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *