Sports

Hirscher remporte Alta Badia pour une 6e fois

LA VILLA, Italie — Marcel Hirscher a dominé le slalom géant d’Alta Badia et gagné pour la sixième année consécutive cette étape de la Coupe du monde de ski alpin et se hisser au sommet du classement général.

Premier après la première manche, l’Autrichien a conclu avec un temps combiné de deux minutes, 32,29 secondes (2:32,29), à 2,53 secondes de son plus proche poursuivant, le Français Thomas Fanara (2:34,82), qui a connu une superbe deuxième manche après avoir conclu la première en 14e place.

Un autre Français, Alexis Pinturault, a terminé troisième, en 2:34,98.

Le compatriote de Hirscher Manuel Feller a terminé au pied du podium, devant l’Américain Tommy Ford, qui a signé sa meilleure performance en carrière. Le Suédois Matts Olsson, deuxième à l’issue de la première manche, a glissé jusqu’en sixième place.

L’Italien Luca De Aliprandini a été le plus rapide de la deuxième manche, grimpant de 21 rangs pour conclure en septième place.

Trevor Philp, 19e, a été le meilleur Canadien à 4,16 secondes du vainqueur. James Crawford et Erik Read ne se sont pas qualifiés pour la deuxième manche.

Détenant un avantage marqué sur Fanara, Hirscher aurait pu skier de façon très conservatrice dans la deuxième descente, mais il a plutôt attaqué de haut en bas pour augmenter son avance. Il n’a commis qu’une légère erreur en fin de parcours.

Hirscher était déjà devenu le premier skieur à gagner cinq slaloms géants consécutifs sur la même piste en 2017. Le seul autre skieur à remporter six épreuves de slalom géant au même endroit est Ted Ligety, qui a réussi l’exploit en sept ans, à Kranjska Gora, en Slovénie.

L’Autrichien a aussi remporté sept des huit dernières courses de slalom géant, en plus de mettre la main sur la médaille d’or de la discipline aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en février. Hirscher aura remporté les huit dernières épreuves si Stefan Luitz est privé de sa première place à Beaver Creek, au Colorado, pour avoir utilisé un masque à oxygène entre les manches.

La Fédération internationale de ski a averti la Fédération allemande de ski qu’elle comptait priver Luitz de sa victoire. L’organisme allemand a maintenant deux semaines pour em appeler.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *